Les soins cocooning de l'hiver : pour le visage

Article par Karima Peyronie , le 30/11/2009 à 11h05 , modifié le 30/11/2009 à 11h58 0 commentaire

Que les pommettes deviennent plus roses qu'à l'accoutume passent encore. Mais que les joues commencent à peler, ça non ! Le visage est la partie du corps la plus exposée au froid. Alors on mise tout pour le protéger...en douceur.

Les symptômes
Même si on est ultra-couverte pour sortir, le visage restera la seule partie à la merci des intempéries. Quand le thermomètre chute, l'effet est immédiat : peau qui tiraille, qui rosit, voire rougit, qui s'assèche...et cette sensation d'inconfort permanente. Le changement de température entre les maisons surchauffées et l'extérieur est aussi un facteur perturbant pour miner le teint.
 
Les bons gestes
Comme la garde robe, on change ses produits de beauté à chaque saison. L'hiver il faut chouchouter sa peau, la dorloter en actifs hydratants qui vont la protéger tout au long de la journée. Ainsi plus que jamais, on ne saute plus les soins du soir qui préparent les cellules (qui on le sait sont plus performantes quand on fait dodo !). D'abord, il convient de réactiver la microcirculation, responsable des rougeurs, avec des crèmes de jour enrichies en extraits végétaux qui renforcent la solidité des parois veineuses (type marron d'Inde, vigne rouge...).
Le soir, on échange sa lotion contre un démaquillant crémeux qui va déjà nourrir la peau.  Pour ne pas agresser l'épiderme, on préfère aussi le savon surgras qui va nettoyer en douceur. On choisit une crème hydratante de nuit riche en glycérine pour réparer et préparer des agressions du lendemain. Enfin, si des sensations de brulures se font sentir, on sort la fameuse cold cream qui soulage instantanément grâce à une composition plus concentrée en huile qu'en eau.
 
A Savoir : Ce n'est pas parce qu'on a la peau grasse, qu'on n'a pas le droit de soigner sa peau d'ingrédients riches, sans qu'ils soient forcément gras. On limite aussi les gommages à deux fois par semaine, trop agressif pour la peau !
 
LE TOP 3 SHOPPING :
1. Soin Nutri-Nuit, ST GERVAIS MONT-BLANC
2. Masque hydratant cocon lacté au lait d'ânesse, CALINESSE
3. Crème apaisante Tolérance Extrême, AVENE
 
L'Ingrédient phare : macérât de calendula biologique
Traditionnellement recommandée pour les peaux sensibles, rugueuses et couperosées, l'huile de Calendula, obtenue par macération de fleurs de Souci des Jardins, est idéale pour protéger la peau de la rudesse hivernale.  
 
La Recette de Sophie Macheteau, auteure de Belle, Bio et Gourmande (Editions Vigot) : CREME VISAGE DOUCEUR HIVERNALE
 
Les ingrédients :
15 ml de macérât de calendula bio/ 5 g de cire émulsifiante/ 30 ml d'Hydrolat de camomille romaine/ 3 goutes d'Huile essentielle de lavande aspic bio/ 12 gouttes d'Huile essentielle de  Clémentine bio/ 10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse/ 3 gouttes de vitamine E.
 
La recette :
1-Mettre dans un bol le macérât et la cire émulsifiante puis les faire chauffer au bain marie à environ 70°C en mélangeant.
2-Mettre l'hydrolat de camomille dans un autre récipient et le faire chauffer au bain marie à environ 70°C.
3- Lorsque la cire est bien fondue, verser l'hydrolat dans la phase huileuse en agitant vigoureusement pour former l'émulsion. Remuer de temps en temps jusqu'à complet refroidissement.
4- Ajouter ensuite les huiles essentielles, l'extrait de pamplemousse ainsi que la vitamine E tout en agitant.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience