• Beauté
  • Soins
Dossier :Le hammam en hiver, la chaleur bienfaisante de soins dépaysants

Quand les températures chutent, que la pluie s'acharne, que le vent nous glace, il n'y a qu'une solution : le hammam. Cette pause dépaysante qui détend les muscles et l'esprit pendant une après-midi. Notre dossier pour vous guider dans les brumes de ces coins de chaleur.

Femmes dans un hammam

On ne présente plus le hammam (eau chaude) et ses bienfaits ancestraux pour l'organisme. En revanche, vue l'évolution et le boom de cette tradition, il existe bien DES hammams qui s'adaptent aux exigences des clientes.
 
Loin des cabines riquiquis des instituts d'aujourd'hui, le hammam est à l'origine l'ancêtre des thermes romains, ces lieux gigantesques à ciel ouvert qui recueillaient toute la ville pour se laver. 

Dans les pays orientaux et du Maghreb, le hammam a gardé cette particularité thermale, et lorsqu'on dit je vais au "hammam", cela peut signifier "je vais faire une cure thermale". Puis il y a aussi les problèmes de l'accès à l'eau qui n'ont pas permis la systématisation des salles de bain.

Ainsi aller au hammam correspond plutôt à se rendre dans les bains publics. Ces lieux populaires sont un prétexte aussi pour rencontrer des connaissances et se raconter les derniers potins de la semaine. Un vrai rituel !

Les mouvements de population aidant, ainsi que les vagues de colonisations, le hammam s'est exporté pour séduire un public occidental qui reconnaît les vertus indéniables sur le renouvellement cellulaire, les problèmes articulaires, les difficultés respiratoires...
 
A travers ces 5 adresses, nous pouvons dresser le constat d'un hammam aux multi facettes qui se jouent traditionnels et modernes selon les envies et les budgets.
 
On retrouve alors le hammam version luxe, intimiste, institut, grand public ou encore dans la pure tradition d'antan. Un dépaysement pluriel qui doit être réfléchi pour passer un pur moment de délassement en adéquation avec sa vision de l'évasion.


Sommaire :
logAudience