L'épilation des peaux noires et métisses

Article par Karima Peyronie , le 24/03/2009 à 12h49 , modifié le 25/03/2009 à 10h20 0 commentaire

Pilosité plus importante, poils plus épais, mélanine foncée : pour toutes ces raisons les femmes à peaux noires et métisses étaient un peu plus limitées que les autres concernant l'épilation définitive. C'était sans compter les nouvelles méthodes !

Le laser Yag

Le principe : le faisceau de lumière du laser se transforme en chaleur au contact de la mélanine (pigment brun) du poil. Plus la longueur d'onde est importante, plus elle agit en profondeur pour détruire le bulbe du poil. Pendant longtemps le laser ne réagissait que sur le poil brun d'une peau blanche qui donnait un bon contraste. Mais aujourd'hui les nouveaux paramètres des machines sont très précis et permettent une dépilation tout aussi efficace sur les peaux mates et de couleurs. En revanche, les poils très clairs ou blonds ne réagissent presque pas au laser. La nature est ainsi faite !
Le laser Yag a ainsi spécialement été conçu pour permettre des réglages selon les nuances des couleurs foncées et les types de poil. Ainsi les risques de dépigmentation (apparition de petites tâches blanches) sont écartés: effet secondaire très souvent retrouvé avec les autres lasers.
 
Pourquoi c'est bien ? Le laser Yag a été pensé spécifiquement pour les peaux foncées répondant à la problématique de la mélanine de l'épiderme qui est plus élevée, augmentant le risque de lésion épidermique.
 
Le déroulement : la douleur s'apparente à un coup d'élastique sur la peau. Peu importe le paramétrage selon le phototype, cette sensation désagréable ne diffère pas. En revanche, il est vrai que les résultats sont plus longs à atteindre et les peaux foncées demanderont davantage de séances (donc mauvais pour le porte-monnaie !). Les phototypes supérieurs à 5 sont également des peaux fragiles qui demandent beaucoup d'attention. Ainsi, il est impératif de respecter le protocole du lasériste et de ne pas appliquer des produits avant ou après l'épilation, ce qui pourrait provoquer des effets inverses allant jusqu'à une augmentation de la pilosité !
 
Les autres méthodes
L'épilation à la lampe flash (lumière pulsée) a connu également de belles avancées en la matière.

Le principe : la lumière pulsée est en fait un dérivé du laser classique. Lorsque le laser produit une longueur d'onde très précise, la lampe flash émet un éventail de longueurs d'ondes qui s'adaptent à la couleur de la peau et du poil (sauf blanc). Se faisant la lumière détruit les cellules germinatives (la base du poil) pour qu'elles ne se reproduisent plus. La lumière réagit sur tous les poils qu'ils soient épais ou fins, clairs ou foncés.
Une grande précaution doit pourtant être prise quant au choix et au lieu de la méthode. Car à la différence du laser, la lumière pulsée se pratique également en institut, par des esthéticiennes souvent peu expérimentées. Si le paramétrage ne prend pas compte de la spécificité de la couleur de la peau et du poil, le résultat peut s'avérer catastrophique.
 
A la maison
Pour les pilosités épaisses des femmes foncées, la meilleure solution reste la cire chaude qui attrape tous les poils. Le problème reste les pilosités frisés qui ont tendance à pousser d'abord sous la peau ! Là encore, le gommage est de mise et une parfaite hydratation permet de limiter les disgrâces.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    Cheveux : Top 15 des colorations de ...
  2. 5.
    Kylie Minogue, Sharon Stone... 10 stars ...
  3. 6.
    Miley Cyrus, Kim Kardashian, Beyonce... ...
  4. 7.
    Rihanna, Emma Watson... On s'inspire ...
  5. 8.
    Les 50 coupes courtes tendance de la ...
  6. 9.
    Epilation : 4 conseils pour ralentir la ...
  7. 10.
    Soin visage : les 25 produits coups de ...

Newsletter hebdo

Je souhaite recevoir la newsletter Plurielles.fr chaque semaine à mon adresse e-mail :


Zoom sur

Jouez & gagnez !
logAudience