• Beauté
  • Soins

L'acide hyaluronique, la nouvelle star de notre beauté

Article par Audrey Khalifa , le 13/10/2010 à 17h26 , modifié le 09/01/2015 à 11h15 0 commentaire

Nouvelle molécule star, l'acide hyaluronique est partout. Dans les crèmes, sérums, rouge à lèvres qui sortent actuellement sur le marché. Est-il réellement efficace pour lutter contre les rides ? Affirmatif. Au point de devenir en quelques années le nouvel eldorado de la cosméto.

Qu'est-ce que l'acide hyaluronique ?
Il est désormais sur toutes les lèvres, volant la vedette à la glycérine, aux acides de fruits, beurre de karité... L'HA, comme on l'appelle, est le nouveau remède miracle contre les rides. Spécificité ? Il est naturellement présent dans notre corps. Et retient l'eau dans les cellules, ce qui donne à la peau un bon niveau d'hydratation. Il permet en outre de restaurer les volumes du visage. Connu depuis 1934, cet actif d'origine naturelle a d'abord été observé par des scientifiques dans l'œil de bœuf ! On trouve, en effet, de l'acide hyaluronique en petite quantité dans les yeux.
 
Chouchou des cosmétiques...
Le premier soin qui l'intègre dans sa composition est « Night repair » d'Estée Lauder en 1982. Un succès mais, à l'époque, on ne communique pas encore sur les bienfaits de l'acide hyaluronique. Shiseido a, pour sa part, été le premier à fabriquer, utiliser et commercialiser une molécule de biosynthèse brevetée, moins coûteuse que celui extrait précédemment de la crête de coq. « Il est aujourd'hui la molécule hydratante la plus performante (un gramme retient 6 litres d'eau) », précise Isabelle Safarian, en charge de la communication de la marque japonaise.


Ce n'est pas un hasard si toutes les marques s'en sont amourachées. A commencer par L'Oréal avec  Derma Genèse (« soin créateur de jeunesse cellulaire avec pro-xylane et acide hyaluronique », figurant en grosses lettres sur le flacon) qui fait un tabac (19,80 euros les 50 ml) et son nouveau rouge à lèvres « Color Riche » qui promet « lèvres regalbées et hydratées ». On trouve aussi de l'acide hyaluronique chez Eluage d'Avène (29 euros), Barbara Gould (sérum correcteur anti-rides 13,20 euros les 30 ml), Clarins et son pinceau perfecteur (26 euros)... Les produits bios ne sont pas en reste. Exemple avec la Crème Visage Bio Réparatrice Patyka (80 euros, 50 ml) qui forme un film hydratant au fini doux et velouté.
 
Mieux que le botox pour gommer les effets du temps
La chirurgie esthétique a tendance à reculer, la méthode douce, elle, connaît un boom. Le traitement des rides à base de HA passe par des injections de gel. Les sillons naso-géniens et les plis d'amertume (de chaque côté de la bouche jusqu'au menton) sont les zones les plus souvent ciblées.


En pratique, le médecin pique à quelques millimètres de profondeur. L'effet est immédiat. Ce n'est pas très douloureux mais on peut demander une anesthésie locale. « Aucun test n'est nécessaire, ce n'est pas une substance allergisante », indique l'association française de médecine morpho-esthétique et anti-âge. Elle est bien mieux tolérée par exemple que le collagène.
Selon le nombre de rides à traiter, une séance dure entre 10 et 30 minutes et coûte entre 160 et 360 euros. Il est possible également de prendre de l'acide hyaluronique sous forme de capsules ou de gélules.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience