Je veux une dentition parfaite : les méthodes simples

Article par Murielle GIORDAN , le 26/10/2009 à 16h54 , modifié le 26/10/2009 à 21h27 0 commentaire

Pourquoi choisir de recourir à des solutions radicales alors que parfois, des méthodes plus simples peuvent vous aider à retrouver le sourire ? Le point sur ces techniques à pratiquer chez soi ou en cabinet dentaire.

Le détartrage : l'hygiène de base

Des dents tachées ou entartrées peuvent empêcher votre sourire de s'afficher sans complexe. La solution bien-être : le détartrage. Une technique qui ne blanchit pas les dents mais qui supprime le tartre causé par la calcification de la plaque dentaire qui augmente lorsqu'on vieillit. « Le détartrage, c'est un peu un mini karcher », explique le Dr Pierre Colon, professeur d'université et praticien hospitalier. « Il élimine les dépôts collés sur la surface de la dent sans modifier la couleur initiale. », poursuit-il.

Comment se déroule la séance ?

Elle peut se faire sous anesthésie locale pour éviter une sensibilité due au froid et dure une vingtaine de minutes, en fonction de la dentition. Après l'intervention, vous devrez vous brosser les dents et nettoyer votre bouche soigneusement, sur toutes les surfaces, y compris sur la langue et le palais, sans oublier les espaces inter-dentaires. « Je conseille de compléter cette hygiène par l'utilisation d'un fil et de brossettes inter-dentaires. »

Le blanchiment des dents

Contrairement au détartrage, le blanchiment permet d'éliminer les taches sur les dents, souvent causées par la consommation de café, de tabac ou autres produits contenant des colorants que l'on appelle exogènes, présents dans certains produits qui font partis de notre alimentation (le vin, le thé...)
Comme nous l'explique le Dr Colon, « on peut éliminer ces désagréments en éclaircissant ses dents avec un produit oxydant, le péroxyde d'hydrogène. Avant d'utiliser ce produit sur les dents du patient, le dentiste protège ses lèvres et gencives avec des sortes de compresses pour éviter d'éventuelles brûlures. »

Déroulement de la séance

Elle dure environ une heure en cabinet dentaire, selon le nombre de dents à traiter. « La séance est réalisable à la maison grâce au port de gouttières préparées par le praticien, sur l'intérieur desquelles est déposé du péroxyde de carbamide, un agent oxydant moins actif et plus faiblement dosé qu'en cabinet. C'est le blanchiment ambulatoire ». Les grandes surfaces et pharmacie proposent aussi des produits à concentration limitée pour un usage à domicile.Si les dents et gencives sont sensibles, une légère douleur peut se faire sentir mais elle ne dure que quelques heures et s'estompe progressivement.

Quelques précautions à prendre

Attention, un blanchiment des dents ne doit pas être pratiqué sur des dents cariées ou des restaurations défectueuses car ces produits peuvent décupler la sensibilité et donc la douleur. Un pré-bilan dentaire est donc conseillé avant de se lancer. Après la séance, qu'elle soit réalisée chez le dentiste ou à domicile, il est impératif de ne pas fumer, boire du thé ou du café. L'effet de blancheur restant éphémère, vous devrez renouveler la séance au bout d'un an.

Et les prix dans tout ça ?

Pour un détartrage, comptez entre 30 et 50 € la séance, remboursée par la sécurité sociale. Le blanchiment des dents, lui, coûte plus cher : entre 400 et 800 € selon la technique utilisée, non remboursée par la sécurité sociale.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience