• Beauté
  • Soins

J'ai testé la douche autobronzante

Article par , le 07/03/2012 à 14h42 , modifié le 07/03/2012 à 15h13 0 commentaire

Cette année, vous avez été privée de vacances ou avez eu un temps sacrément humide ? Pour rendre jalouses vos collègues à votre retour au bureau, une seule solution : la douche autobronzante.

Même les heliophiles ont compris que le soleil et les rayons UV étaient à consommer avec modération. C'en est fini des corps huilés et topless en file indienne sur les plages d'Ibiza en plein soleil... Désormais, on prend soin de sa peau, et les grandes marques de cosmétiques ont conçu des gammes de produits qui permettent de bronzer, sans soleil ! Et si on trouve en parfumerie ainsi qu'en grande surface toute une panoplie d'autobronzants, les plus fainéantes ont déjà craqué pour la douche autobronzante, réalisée en institut. Venue des Etats-Unis, cette mode remporte déjà un grand succès en France.
Femme bronzée

La promesse "tanning" de la douche autobronzante

Le principe est simple : passer 15 minutes dans une cabine, et ressortir avec une peau couleur miel, à croquer... sans les effets indésirables du soleil. Comme pour les produits autobronzants disponibles en parfumerie, le principe actif qui permet à la kératine de la peau de se colorer est la dihydroxy acétone (DHA). Ce procédé est donc sans danger pour la peau.

La douche autobrozante, le crash test !

A la rédac' de Plurielles.fr, nos reporters de terrain n'ont peur de rien ! Après avoir bravé les soldes, la queue chez H&M pour la collection Versace, place à une autre mission :  la douche autobronzante... Arrivée à l'institut, une charmante jeune femme à la mine radieuse me fait la réclame devant la cabine. Face à moi une cabine de douche, munie de buses de pulvérisation. Très pro, l'esthéticienne me confie quelques conseils pratiques : avoir la peau gommée, épilée, éviter le maquillage et le parfum...
Toujours avec le sourire, elle me tend une charlotte (pour les cheveux) et un string jetable (le même que celui fourni dans les spas). Ma dignité en prend un coup, mais loin de me démonter, je relève le défi !

"Fermez les yeux, écartez les jambes, n'oubliez pas de tourner sur vous-même" ajoute l'esthéticienne. Glamour un jour, glamour toujours...

15 minutes et 20 euros dépensés plus tard... c'est fait ! J'ai le droit de me rhabiller, à condition de porter des vêtements amples et foncés... De plus,  il est fortement déconseillé de prendre une douche ou de transpirer pendant les 6 heures qui suivent la douche autobronzante sous peine de raté... N'oubliez pas votre parapluie, au cas où...

J+1 L'arrivée au bureau

"Tu es partie en week-end ?" me susurre une collègue qui n'a pas raté mon changement de couleur. Et d'ajouter "Il a fait beau..." Pas question de démentir, sourire complice. J'assume, j'assume tout. Enfin le bronzage, mais pas la charlotte !

J+4 Verdict

Pour le corps, le résultat est plutôt réussi. Malgré quelques traces sur les cuisses, l'ensemble est plutôt uniforme. Pour el visage, le résultat est moins probant : outre les traces dans le coup, le lendemain, ma mine manque d'éclat... J'arrange le tout avec une poudre de soleil "effet bonne mine"

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience