• Beauté
  • Soins

Business beauté : La Prairie, Guerlain, Dior... la guerre du luxe aura bien lieu !

Article par , le 22/08/2012 à 17h45 , modifié le 22/08/2012 à 18h06 0 commentaire

Sisley, La Prairie, Guerlain, mais aussi Lancôme, Dior ou la crème de la mer... voici les quelques marques qui se partagent le marché hautement profitable de la cosmétique de luxe, un marché qui ne connaît pas la crise, enquête.

Avec le lancement de son concentré liftant, La Prairie confirme son statut de spécialiste du luxe. 400 euros pour un serum de 50 ml... le prix d'un actif star (l'extrait de Caviar), de la recherche des laboratoires suisses La Prairie, de l'exclusif. Un prix répulsif pensez-vous ?
Pas forcément... Avec 5 produits sur 10 parmi les plus vendus aux Etats-Unis en 2012 (statistiques mai 2012), la collection Caviar de la Prairie est connaît une success story qui fête aujourd'hui ses 25 ans.
En France aussi, le luxe et le prestige, on connaît ! 100% français et familial, Sisley a d'excellents résultats. Avec + 35% de CA en 4 ans sur le marché international, la très discrète maison française creuse son sillon. Parmi les tops de la marque : le masque à la rose, all day all year, Phytosvelte mais aussi Sisleya le fond de teint anti âge intelligent sorti en 2011. N°1 sur le marché de l'anti-âge haut de gamme premium, Sisley lance également sa nouveauté : Global Perfect Pore Minimizer, un soin éclat anti teint terne (comptez 130 euros pour 30 ml dès le 1er octobre 2012)

Des succès qui font des envieux
Conscients du potentiel, plusieurs poids lourds du secteur ont investi le marché premium : Lancôme en 2011 avec Visonnaire classé n°1 des anti-âge premium en 2011 selon la maison mère L'Oreal, mais aussi Dior avec L'or de vie et sa molécule star le miyabénol C tirée de la vigne du prestigieux château d'Yquem, une nouvelle molécule capable d'inverser les effets du temps... (comptez 168 euros pour le contour des yeux, 320 euros pour la crème anti rides - existe en recharge)

Des écrins précieux
Flacon bleu cobalt pour la Prairie, doré pour Dior et ses précieuses vignes, ou bleu et doré pour l'Orchidée Impériale de Guerlain (386 euros les 50 ml pour la crème de la gamme), résultat de 10 ans de recherche et 8 brevets, ces crèmes précieuses méritent le plus beau des écrins.

Le boom des serums
En plus de la crème de jour et de la crème de nuit, le rituel beauté prescrit par les pros de la cosmétique recommande désormais dans toutes leurs gammes et pour les peaux dès 30 ans l'application d'un contour des yeux et d'un serum. Bourrés d'actifs, les serums ultra concentrés pour une efficacité optimale représentent une gamme pour les marques et une nouvelle source de revenus... Désormais chaque lancement de gamme premium se doit d'être accompagné par son serum. Avec Forever Young, Yves Saint Laurent a d'ailleurs fait le choix stratégique et marketing de faire du serum le produit star de la gamme.

Et le corps ?
Si en France, le business des crèmes corps (hors crèmes amincissantes) est un peu à la traîne (les Françaises - à la différence des Américaines - seraient-elles plus généreuses pour le soin de leur visage ?), La Crème de la mer a décliné son produit emblématique en soin corps. Avec 215 euros le pot de 300 m, on évite a tendance à éviter de se badigeonner tout le corps généreusement...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience