• Beauté
  • Soins

Brumes, huiles ou crèmes pour le corps : c'est quoi la différence?

Article par Virginie GONÇALVES , le 05/11/2012 à 10h38 , modifié le 05/11/2012 à 11h10 0 commentaire

Avant, pour prendre soin de son corps, c'était facile. On avait le choix entre lait et crème. Désormais, le rayon hydratation regorge de nouvelles textures et on est un peu perdues. Plurielles.fr fait le point pour vous.

La texture classique : la crème
Plus besoin de les présenter, on connaît par cœur les textures crèmes, mais aussi les laits pour le corps, qui font partie de la même famille mais sont un peu plus light. Ce sont eux, laits et crèmes, qui chouchoutent notre épiderme depuis longtemps. Mais savons-nous vraiment ce qui se cache derrière ? En fait, les laits et les crèmes sont composés d'eau et d'huile. Leur formule associe ainsi des actifs hydratants qui vont apporter de l'eau à l'épiderme et des actifs nourrissants qui vont lui apporter du gras, les deux choses essentielles dont la peau a besoin pour être en parfaite santé. Selon notre type de peau, on choisira ensuite des formules qui privilégient l'une ou l'autre de ces facettes : de l'eau pour les peaux déshydratées et des corps gras, comme les beurres, pour les peaux sèches. Toutefois, il faut savoir que les crèmes n'hydratent que les couches supérieures de la peau. Pour un soin plus poussé, on préférera l'huile, qui va nourrir en profondeur.
 
La it texture : l'huile
C'est la texture à la mode. Si les huiles rimaient souvent avec été et paillettes, elles se sont aujourd'hui démocratisées et prennent soin de nous toute l'année. Il faut dire que l'huile a de sérieux atouts pour prendre soin de notre corps. Elle est ainsi gorgée d'actifs bénéfiques pour la peau : des acides gras essentiels mais aussi des anti-oxydants, des vitamines et des oligo-éléments. Une composition qui fait qu'elle est en parfaite affinité avec la peau, ces actifs pénétrant ainsi parfaitement et plus en profondeur, pour une plus grande efficacité. Résultat : elle hydrate, nourrit et répare l'épiderme, tout en lui apportant souplesse et douceur. Elle permet également de sublimer la peau. Si on n'aime pas le fini gras qu'elle peut laisser sur la peau, on optera pour une huile sèche, au toucher sec donc. Et on la choisira de préférence végétale et non minérale. On peut opter pour des huiles végétales classiques - argan, jojoba, amande douce... -, bio si possibles, ou les cocktails de différentes huiles lancées par les marques cosmétiques.  Petit bonus : les huiles sont souvent multi-usages. De nombreuses huiles, végétales ou vendues dans le commerce, peuvent ainsi être utilisées également pour nourrir la peau du visage ou les cheveux.
 
La texture qui monte : la brume
Si l'hydratation du corps est essentielle pour ne pas se retrouver avec une peau de crocodile, on a pourtant tendance à la zapper pour cause de soins à la texture collante. Le matin, on est souvent pressée et on n'a pas forcément le temps d'attendre que notre crème pour le corps daigne pénétrer avant de s'habiller. Les brumes connaissent ainsi de plus en plus de succès. Ces nouveaux soins pour le corps contiennent également des actifs hydratants mais ont une texture très légère, qui pénètre instantanément. On les pschitte sur le corps, sans avoir forcément besoin d'étaler (tout dépend du produit), et elles sont tout de suite absorbées, pas besoin de laisser sécher non plus. Comme les eaux hydratantes, qu'on pourrait classer dans la même famille, elles sont également rafraîchissantes et énergisantes. Cette texture a aussi un autre gros plus : les brumes sont souvent parfumées. En été, elles peuvent ainsi remplacer notre fragrance habituelle. Parfait pour celles qui ne supportent pas le parfum quand il fait chaud mais ne veulent pas pour autant renoncer à leur sillage.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience