Tout savoir sur le vrai smokey eye

Article par Karima PEYRONIE , le 14/07/2009 à 00h24 , modifié le 18/09/2009 à 16h52 0 commentaire

Une rumeur atroce courait : le smokey eye serait en berne, pire, il deviendrait has been ! Faux, archi faux, il est plus que jamais d'actualité et en version ultra foncée s'il vous plait, comme on a pu le constater sur les podiums. Prête pour un fumé (oui c'est la traduction) tout en profondeur ?

Les outils :
. un crayon noir très gras type khôl
. un fard à paupière carbone (noir mat) 
. un fard à paupière marron glacé 
. un fard à paupière mordoré ou bronze foncé
. un fard à paupière blanc irisé
. un pinceau biseauté
. deux pinceaux plats moyens

Etape 1 : on colorie la paupière
Appliquez au ras des cils et grossièrement  sur toute la paupière mobile le crayon noir. Estompez au pinceau en dessinant légèrement les pointes externes et en dépassant un peu jusqu'au creux. En pointillés, soulignez au crayon le ras des cils inférieurs et estompez le trait au pinceau.
 
Etape 2 : on passe au carbone
Avec le pinceau plat, repassez la paupière mobile (et non jusqu'au creux) avec le noir carbone. Il faut qu'il y ait une légère démarcation entre les deux couleurs. Avec le pinceau biseauté, procédez de la même façon sur la partie inférieure.
 
Etape 3 : le jeu du mille-feuille
Par méthode ascendante, appliquez ensuite le marron glacé au-dessus des deux teintes. Vous dépassez alors le creux en vous arrêtant au-dessous de l'arcade sourcilière. N'oubliez pas de conserver la pointe (ou triangle) à l'extérieur de l'œil.   

De la même façon, posez une couche de bronze foncé au dessus du marron. Là encore il s'agit de superposer des couleurs qui sont dans la même teinte tout en nuance. De cette façon vous n'avez pas besoin de travailler les lignes de démarcations, tout se fond naturellement.
 
Etape 4 : les finitions
Avec un beigé irisé, terminez franchement sur l'arcade sourcilière en suivant la pointe du sourcil. Et enfin, pour un rendu totalement rock, glissez le crayon khôl à l'intérieur de vos yeux en les fermant pour s'assurer d'avoir un trait au dessus également. Trois passages de mascara épais plus tard et voilà ! En fin de compte le plus compliqué sera davantage le démaquillage en fin de soirée...
 
Astuces : pour ne pas mélanger les couleurs sur vos paupières, prenez soin d'essuyer sur un mouchoir vos pinceaux à chaque changement de teinte.
 
Version ETE 2009 : on surfe sur le bleu en essayant le smokey marine ou même vert foncé.
 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience