• Beauté
  • Maquillage

Tendance maquillage : l'oeil rétro en trois propositions de pro

Article par Bénédicte Flye Sainte Marie , le 10/08/2012 à 17h08 , modifié le 10/08/2012 à 17h39 0 commentaire

Out, le regard low-profile. Pour être dans le ton cette saison, il nous faut habiller nos mirettes d'un trait d'eye-liner franc et voyant. Une tendance, directement humée sur les catwalks des défilés, que Ludivine Langlois, maquilleuse Make Up For Ever, nous aide à adopter...

Déclinaison n°1 : l'eye liner graphique

On laisse le bas de l'œil au naturel ou presque, en plaçant simplement un peu de crayon blanc ou beige à l'intérieur de la muqueuse. On dessine ensuite un trait très épais, avec un eye-liner crème, sur environ la moitié de la paupière mobile, trait qui se prolonge en une ligne très fine et très étirée au-delà du coin externe de l'œil.

Les sourcils sont disciplinés à la brosse et si besoin, "remplis" au crayon. Les cils sont quant à eux travaillés et structurés grâce à plusieurs épaisseurs successives de mascara. On évite par contre les faux-cils pour ne pas sombrer dans le too-much...
 À qui ca va ? Aux yeux clairs, bleus ou verts. À celles qui ont le regard en amande et veulent le souligner ou qui ont les yeux ronds et veulent contrebalancer ce petit défaut...

Déclinaison n°2 : l'eye-liner inversé

La paupière mobile reste nue, les sourcils sont travaillés au crayon et les cils légèrement maquillés avec une seule couche de mascara. L'eye-liner, choisi en version liquide, est appliqué en un trait relativement mince sous la muqueuse de la paupière inférieure, trait qui doit suivre le contour de l'œil. Trait qu'on ne recourbe pas, façon virgule, à l'extrémité de l'œil : on conserve une ligne droite, que l'on peut prolonger jusqu'au niveau de la pointe du sourcil.
 À qui ça va ? Aux petits yeux qui veulent devenir grands ( ou plutôt faire semblant !)

Déclinaison n°3 : l'œil de chat

On pose d'abord un fard beige sur toute la paupière mobile. Puis on marque le creux de la paupière (à l'endroit du pli orbital) avec du marron de manière à créer une ombre, ce qu'on appelle aussi, en langage make- up, une banane... On fait un trait fin au liner feutre en haut et en bas de l'œil et on met, en plus, du khol à l'intérieur de la muqueuse supérieure et inférieure. On fond au pinceau les deux produits au coin externe des yeux. Une touche discrète de mascara, du blush sur les pommettes et le travail est achevé...
À qui ça va ? Aux visages à la mâchoire carrée, qui cherchent à gagner visuellement de la longueur; l'avantage de cette mise en beauté étant en effet qu'elle casse leur côté trop géométrique.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience