• Beauté
  • Maquillage

Maquillage : le rouge dévoile de nouvelles cartes

Par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 07/10/2013 à 14h44 , modifié le 07/10/2013 à 14h50
« Précédent 1/20 Suivant »

Maquillage : le rouge dévoile de nouvelles cartes

Quoi de plus féminin en effet, qu'une bouche rouge bien brillante ou que des ongles parfaitement manucurés et laqués de cette passionnante couleur ? Ce qui plait aux femmes qui l'adoptent, c'est qu'avec le rouge, le rapport à la séduction n'est jamais bien loin. Selon Jocelyne Guerrier, responsable Formation et protocoles de soin chez Dr Pierre Ricaud, le rouge est définitivement la couleur à porter lorsque l'on veut faire diversion et mettre en sourdine nos yeux fatigués.
 
Le rouge Bordeau et bourgogne sont très présentes en ce moment. Plutôt foncées, ces couleurs tirent légèrement vers le violet, voire vers le prune. Elles doivent leur nom à la couleur du vin arrivé à maturité et sont donc synonymes de couleurs vives et euphoriques. Dans le même esprit, on retrouve les chatoyants grenat et pourpre, symbole de séduction, à associer avec un trait d'eye liner noir ou un fard à paupières taupe, kaki, marron glacé ou prune.
 
Très présentes également en cette fin d'année, les couleurs qui rappellent la colorimétrie des fruits rouges : framboise, cassis, mûre, fraise...  Un brin régressif, ces rouges sont la plupart du temps posés avec la pulpe du doigt pour donner un effet en transparence. L'idée est presque de faire croire que l'on vient tout juste de mordre dans un fruit si juteux qu'il a coloré nos lèvres.
La couleur se veut donc ici très gourmande quand elle tire vers le rose. Plus foncée, proche du marron ou du violet, elle fait plus référence à la tendance  " grunge - dark " et impacte vraiment le visage. On la préfère sur des lèvres fines. Avec ces couleurs, on opte pour des cils chargés en mascara pour augmenter leur volume et une ombre à paupières très claire, qui donne de la lumière plus qu'elle ne colore.
 
Le rouge pepsy acidulé, avec lequel on avait déjà flirté au printemps-été reste très présent cette saison. Les couleurs coquelicot, écarlate ou tomate sont donc de mise. Très présentes, on les porte avec un teint plutôt clair et sans accroc. Le blush même, peut sembler superflu. Côté regard, on ouvre l'oeil avec une bonne dose de mascara allongeant.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


LE TOP 3


Newsletter hebdo

Je souhaite recevoir la newsletter Plurielles.fr chaque semaine à mon adresse e-mail :


Zoom sur
logAudience