Maquillage de fête : l'oeil égyptien

Article par Karima Peyronie , le 04/01/2010 à 10h40 , modifié le 04/01/2010 à 11h06 0 commentaire

Et si on jouait un rôle pendant les fêtes ? Non, il ne s'agit pas d'un Halloween bis avec le chapeau pointu et tout et tout. Et si on empruntait la voie royale, sur les traces de Cléopâtre, la prêtresse du maquillage. Et puis qui sait un César aux alentours tombera forcément sous le charme.

Le style
On ose un maquillage des mille et une nuits en sur dosant de khôl et de couleur. C'est ce qu'on appelle le "dramatic eye". Soit un regard qui accroche, se joue de sensualité et qui dans toute sa tradition peut être terriblement moderne par son côté graphique.
 
Comment ?
Sur toute la paupière mobile on applique d'abord un franc turquoise en dépassant au-delà du creux et en pointe vers le sourcil. Celles qui ne sont pas certaines du tracé appliqueront des bouts de scotch pour éviter les dépassements (vraie astuce de pro !). Les pigments se fixent en tapotements avec un pinceau boule. Sur l'arcade sourcilière, on applique un bronze crémeux.

Le tout reste à jouer : le tracé de l'eye-liner. Préférez une texture crémeuse qui permet un dessin plus net et sera moins enclin aux tremblements. On commence le tracé de l'intérieur de l'œil d'un trait fin qui tend à s'épaissir jusqu'à la pointe extérieure sans terminer en courbe (comme pour un maquillage pin-up). Dans un second temps, on continue le tracé d'un trait bien droit à l'horizontale jusqu'au début des tempes. On fait la même chose en bas, en prenant soin de ne pas faire se toucher les deux pointes extérieures. Il doit rester un espace entre le trait du haut et celui du bas. On termine avec un mascara appliqué particulièrement sur les cils supérieurs, voire une pose de faux cils.
 
Le reste
Certaines ne jureront que par du "nude", d'autres pousseront jusqu'à appliquer du framboise sur les lèvres. Ce maquillage est difficile à réaliser car il peut passer très vite de sophistiqué à vulgaire si ce n'est pas bien fait. Le teint doit être parfaitement diaphane pour faire ressortir les couleurs (on oublie la terracota, qui affadira le tout) et on dessine la bouche d'un trait chair.
 
Le bon produit
Pearglide Eye Liner (en crayon khôl), M.A.C.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience