• Beauté
  • Maquillage

Maquillage : 6 conseils pour réaliser un oeil graphique

Article par Lorelei BOQUET-VAUTOR , le 17/10/2013 à 17h15 , modifié le 17/10/2013 à 17h38 0 commentaire

Parmi les tendances de la saison, on trouve l'oeil graphique. En d'autres termes, un oeil surchargé en maquillage et en couleurs. On vous explique comment le réaliser, avec deux options à la carte.

Préparez « le terrain »
Plus le maquillage est intense, plus le teint doit être nickel, sans pour autant être perceptible. L'idée ? Donner l'impression que la peau est parfaite sans lui donner d'effet spécifique (peau velouté, touches de lumière...). Cela chargerait encore un peu plus le visage, ce qui deviendrait proprement « too much ».
 
Gommez les marques de fatigue
Comme vous vous apprêtez à mettre l'accent sur vos yeux, faites en sorte que ceux-ci soient le plus irréprochable possible. Finis les cernes, on floute tout à l'aide d'un correcteur. Posez-en une noisette sur le plat de la main, que vous appliquerez en plusieurs petites touches sous l'œil, avec le manche d'un pinceau. Commencez par tapoter la matière du coin interne de l'œil, puis vers l'extérieur.
Lissez toute la surface pour ne pas créer d'épaisseur. Enfin, poudrez la zone avec un fond de teint libre et un pinceau enlumineur. Cela évitera que des amas de matière ne se créent au fil de la journée.
Pour vous assurer que votre maquillage tienne, appliquez une base lissante ou à défaut, une mini-touche d'anticernes. En lissant bien le produit, vous empêchez aussi la matière de se loger dans les plis des paupières.
 
Ne négligez pas vos sourcils
Avec un tel maquillage, impossible de faire l'impasse sur les sourcils. A moins que ces derniers aient une ligne irréprochable et que les deux soient parfaitement symétriques. Si ce n'est pas le cas (comme pour la plupart des femmes), commencez par les discipliner en les brossant avec un pinceau goupillon ou un mascara vide, dont vous aurez gardé la brosse pour cet usage spécifique.
Avec un fard ou un crayon proche de la teinte naturelle de vos sourcils, donnez-leur une belle forme et comblez les trous. Pour finir, et surtout si vous sourcils sont du genre rebelles, fixez-les à l'aide d'une cire ou avec un peu de laque pschittée sur le pinceau goupillon. 
 
Colorez vos yeux pour un smoky
Les choses sérieuses commencent. Appliquez une ombre à paupières claire sur toute la surface de la paupière, puis crayonnez grossièrement votre paupière mobile à l'aide d'un crayon khôl. Ce dernier doit être "chromatiquement" proche de la couleur de votre smoky. Vous estomperez le rendu au doigt ou avec un pinceau. Choisissez ensuite l'ombre à paupières qui signera l'identité de votre œil graphique et appliquez-la sur toute la paupière mobile. Avec un pinceau, dégradez la matière jusqu'au début de l'os de l'arcade sourcilière et au ras de cils inférieurs. A l'aide d'une ombre plus intense, chargez le regard de matière en colorant le coin externe de l'œil et le haut de la paupière mobile. Si elle est métallisée c'est encore mieux. Une seconde option consistera à tracer un trait de liner pailleté au ras des cils. Pour intensifier votre regard, cerclez votre œil avec un crayon khôl de la couleur de votre smoky. Dernière étape à ne pas négliger, gainez vos cils avec un mascara spécial volume, en haut et en bas. Pour une soirée importante, vous pouvez compléter avec des faux-cils.
 
Optez pour la tendance « fumé sombre »
Autre déclinaison possible pour un œil graphique, réaliser un œil fumé, qui donnera l'effet d'un maquillage qui a vécu. Ne vous en privez pas, c'est une des tendances les plus répandues sur les catwalks de cet hiver. Reprenez le mode d'emploi du smoky jusqu'à l'étape du khôl dégradé. Recouvrez cet effet d'une ombre à paupières métallisée dans les mêmes tons, tout en dégradant la matière au maximum. Un pinceau enlumineur vous aidera bien dans cette étape. Prolongez l'effet sous l'œil en faisant en sorte qu'il n'y ait pas de rupture entre les deux paupières. Terminez ensuite avec les mêmes règles que le smoky.
 
Et sur la bouche ?
Un œil graphique bien réalisé attire toujours le regard. Et d'autant plus si ce dernier est fait avec des couleurs intenses telles que le noir, le bleu profond, le vert ou le marron. Pas besoin d'en rajouter une couche avec des couleurs flashy sur vos lèvres. Selon votre carnation, préférez les tons nude ou légèrement rosés. Gloss ou rouge à lèvres, à vous de choisir la texture qui vous convient le plus. Rappelez-vous seulement de privilégier un produit pas trop brillant, pour les mêmes raisons qu'une couleur vive.  

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience