• Beauté
  • Maquillage
Dossier :Les 5 façons d'appliquer son fard à paupière

Assez du simple crayon et mascara ? Envie de varier les plaisirs ? Sachez qu'il y a autant de façon d'appliquer un fard qu'il y a de couleurs ! Armez-vous des meilleurs pinceaux et d'un peu de créativité et vous n'aurez plus rien à envier aux pros.

Look maquillage Bourjois : le smokey eye violet

De jour et de nuit, il est bien entendu que le maquillage n'a rien à voir. Alors que pour le travail, vous éviterez les paillettes, en soirée vous êtes prêtes à toutes les extravagances. Mais la discrétion ne rime pas forcément avec "fade". Oui, vous pouvez oser de la couleur, du moment que vous optimisez avec le bon tracé. Ainsi la banane donne en un instant une profondeur et un relief et même pour les plus pressées.

Plus communément, il y a aussi le fameux dégradé qui se joue avec un trio de couleurs. A cet effet, de nombreuses marques proposent désormais des palettes toutes faites pour se simplifier le travail de "quelle-couleur-va-avec-quoi".

Dès que la nuit tombe, osez sans démesure un smokey-eye ou plus audacieux un oriental pour les plus téméraires. Enfin, la bonne alternative reste l'arc-en-ciel qui se marie avec toutes les couleurs et reste idéal pour toutes les situations !
 
Avant de vous lancer dans cette aventure en couleurs, il est conseillé de toujours se maquiller assise avec un miroir à hauteur de la poitrine pour avoir un regard plongeant. Déroulez devant vous tous vos pinceaux, toujours armée non loin du mouchoir et du coton-tige qui vous sauveront de la crise de nerf. Côté texture, préférez les fards en poudre qui sont plus faciles à rattraper mais ne donnent pas la même profondeur que les crémeux. Dans l'ordre vous commencerez d'abord par travailler le teint avant les yeux pour finir avec la bouche.
 
Petit rappel : un maquillage des yeux ne sera pas mis en valeur si vous n'avez pas une parfaite ligne des sourcils : épilée, taillée et même dessinée au pinceau fin avec un fard à paupière marron. Alors, vous êtes prêtes ? 
 


Sommaire :
logAudience