Khariji : Testez les yeux à la mode orientale

Article par Karima PEYRONIE , le 14/07/2009 à 00h35 , modifié le 15/07/2009 à 10h30 0 commentaire

Le maquillage Khariji remporte toutes les faveurs des femmes du Moyen-Orient. Ce courant venu du Liban mise sur des couleurs très prononcées sur les yeux. Plus de limite, tout devient possible et rien n'est ridicule si vous suivez les quelques préceptes de ce maquillage qui devient art.

Pour la petite histoire, il est vrai que la femme orientale a toujours misé sur un maquillage profond des yeux, en partie parce que le voile ne laisse entrevoir que cette partie. Oublié le discret trait de khôl, aujourd'hui les couleurs s'affichent sans complexe pour un regard plus qu'envoûtant. A tel point que le maquillage khariji s'impose aujourd'hui comme une peinture sur visage, une œuvre d'art éphémère pour les grandes occasions.
 
Les couleurs
Bien plus q'un smokey-eye noir, le style khariji invite tous les mélanges de couleurs sans exception. Les pastels serviront plutôt pour apporter des touches de lumière aux arcades et coins de l'œil. Les couleurs flashy comme le vert, l'orange, le bleu, le fuchsia, le violet seront la base du travail. Il suffira ensuite de travailler sur les dégradés qui incorporeront souvent du noir et en finition du doré ou de l'argenté.

La première fois, mieux vaut choisir des dégradés rosés qui commencent par un prune soutenu, un violet vif et un mélange de noir et de nacré pour tout le contour. Quand vous aurez la main, vous pourrez alors essayer le plus charbonneux à savoir des mosaïques de noir, de gris, et d'anthracite. L'idée est d'avoir au minimum quatre couleurs différentes qui seront dessinées dans une harmonie "arc en ciel" : les mêmes teintes sans appliquer deux fois la même couleur.   
 
Le coup de pinceau 
Autant être franche : il faut savoir au moins faire un smokey pour pouvoir essayer cette méthode. Ceci étant dit, équipez vous du meilleur matériel : biseauté pour les dégradés et eye-liner, rond pour les remplissages, plat pour l'arcade et enfin, plus étonnant du scotch qui vous servira à délimiter nettement la fin du maquillage du haut des pommettes. Sur les yeux, appliquez un crayon de la couleur du fard principal sur toute la paupière mobile pour assurer l'adhésion. Balayez ensuite avec ce fard foncé en dépassant sans hésiter jusqu'à la pointe du sourcil. Au pinceau rond, appliquez le fard plus clair entre le coin interne de l'oeil et jusqu'au milieu de la paupière. En forme de triangle, dessinez ensuite en effet fumé les pointes externes au crayon noir. Sous la paupière inférieure, déposez dans le même ordre une touche des couleurs utilisées, surtout si vous avez choisi plus de quatre couleurs, l'effet est bluffant. Longez le bas du sourcil avec un fard irisé blanc et ensuite, il suffit d'user et abuser de tous les autres artifices : faux cils, eye-liner en dessus et en dessous, dessin parfait du sourcil épaissi, strass, paillettes, et pourquoi pas des tatouages en haut de l'arcade.
 
Le plus :
Les extrémités des yeux doivent toujours avoir un effet très fumé pour donner cette attitude féline si vous baissez le regard. En contraste, la bouche sera plutôt nude. 
 
  

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience