• Beauté
  • Maquillage

Je veux un eye liner coloré !

Article par Virginie Gonçalves , le 29/10/2012 à 10h31 , modifié le 30/10/2012 à 16h43 0 commentaire

On pensait cette tendance maquillage réservée à l'été, mais l'eyeliner coloré joue les prolongations cet automne. Mode d'emploi pour maîtriser cette mise en beauté repérée sur les défilés de mode de la saison.

La couleur est le nouveau noir
Délaissé pendant longtemps car trop compliqué à maîtriser, l'eye liner est revenu sur le devant de la scène il y a quelques saisons à la faveur de la tendance Mad Men et de l'engouement pour le look années 50. Aujourd'hui, même si la tendance fifties fait moins recette, l'eye liner, lui, est resté. Mais il s'est modernisé. Le noir n'est ainsi plus à la fête. Comme le regard charbonneux bien noir s'est fait supplanter par le smoky eye coloré, la couleur s'invite aussi du côté de notre trait de liner. L'eye liner coloré permet en fait de jouer l'originalité de façon plus discrète que la tendance smoky de couleur. Mais attention, contrairement à l'été où l'on peut oser n'importe quelle couleur pourvue qu'elle soit flashy, cette saison, seules quelques teintes nous font les yeux doux.

Les it couleurs de l'automne
Remarquées il y a quelques mois sur les défilés automne-hiver 2012-2013, on veut aujourd'hui ces it teintes sur nos paupières. Notre coup de cœur de la saison : le bleu électrique du show Anna Sui. Traditionnellement star de l'été, ce bleu Klein va illuminer notre automne. Si le flashy nous fait peur, on pourra se tourner plutôt vers un bleu roi comme chez Krizia. Plus foncé et moins néon, il saura se faire plus discret. Autre tendance surprise de la saison : le rouge a lui aussi fait son show sur les podiums. Brique chez Emporio Armani, tirant sur le framboise chez Thierry Mugler ou orangé chez Aquilano e Rimundi : il se fait automnal pour conquérir nos paupières. Enfin, les plus téméraires pourront même se risquer au vert acidulé comme sur le défilé Christian Dior Haute Couture Automne Hiver 2012-2013. On ne copie toutefois pas littéralement les looks vus sur les défilés. Trop spectaculaires, ils doivent être adaptés pour la vraie vie. On délaisse les traits épais ou graphiques et on leur préfère un trait fin, plus portable au quotidien. Pour la touche d'originalité, on peut toutefois se permettre de tracer un trait au ras des cils inférieurs et non sur la paupière supérieure. Pas besoin de plus pour en mettre plein les yeux.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience