• Beauté
  • Maquillage

J'ai testé le vernis à ongles semi permanent

Article par Céline VARNIER , le 22/02/2012 à 16h29 , modifié le 22/02/2012 à 17h00 1 commentaire

Le vernis à ongles et nous c'est je t'aime moi non plus ! On ne peut pas s'en passer et pourtant on râle lorsqu'il bave ou se taille. Le semi-permanent serait-il la solution miracle ? Direction le show-room BeautyNails.

Le vernis à ongles est sans aucun doute un atout féminin, glamour et classe, mais il ne dure jamais plus de 5 jours sans s'écailler ou craqueler. Pas de panique, les Américaines ont trouvé une alternative qui permet de conserver le vernis plus longtemps et impeccablement, sans altérer l'ongle, c'est le vernis à ongles semi-permanent. Aujourd'hui, cette technique débarque en France et elle cartonne !
C'est chez BeautyNails, marque française spécialiste de la beauté des ongles depuis 25 ans, que je décide de tester le vernis UV permanent Wonderlack. En quoi consiste ce super vernis ? Il s'applique comme un vernis à ongles classique sur ongle naturel sauf qu'il sèche sous une lampe UV. La promesse : il est censé tenir bien plus longtemps, entre 15 jours et 3 semaines, sans s'écailler. C'est parti !

De vrais faux onglesVernis à ongles Top-coat Wonderlack
Installée confortablement dans le showroom BeautyNails flambant neuf, rue Réaumur dans le IIe arrondissement de Paris, c'est Eva, formatrice, qui s'occupe de mes ongles. Pour réussir la pose, une manucure est d'abord indispensable : repousser les cuticules, polir, lisser, limer les ongles. Eva applique ensuite à deux reprises, en fine couche, la base Top Coat Wonderlack pour protéger, suivie du vernis à ongles Gel UV Wonderlack (choisi parmi plus de 30 références). Toutes ces manipulations sont entrecoupées de petits temps de catalyse sous la lampe UV. Le séchage est instantané, pour un travail rapide et sans accroc ! Eva finit par une dernière couche de Top Coat. La pose est assez rapide, en 35 minutes, les ongles sont durs comme du béton, bombés et brillants comme jamais. L'ongle est magnifié, c'est assez bluffant. Le must : une demi-seconde après la finalisation, on peut immédiatement vaquer à ses activités sans s'inquiéter du vernis fraîchement posé. C'est surprenant, agréable et surtout pratique.
Petit conseil de pro : pour être sûre de la tenue, Eva me conseille de porter des gants pendant la vaisselle et autres menus travaux.

Résultat ? Au bout de 4 jours, le vernis à ongles de ma main droite (je suis droitière) commence à s'écailler à presque tous les doigts. Je repars faire une retouche et la formatrice que je rencontre m'explique que c'est parce que j'ai les ongles trop courts et trop fragiles ! J'abandonne finalement l'expérience au bout de 10 jours et j'enlève tout. Le geste est on ne peut plus simple : un peu de solution dissolvante ou de l'acétone et le tour est joué. Cependant, je sens que mes ongles ne sont pas très en forme, mous et cassants. Cette technique est vraiment magique pour celles qui ont des ongles forts et sains, à éviter en cas d'ongles rongés et fragilisés.

Le plus Beauty Nails : la marque vous permet de vous équiper afin d'appliquer comme une pro le vernis à ongles semi-permanent. Cette technique ne nécessite aucune formation particulière. Toutes les étapes sont détaillées sur le site de Beauty Nails. Pour se faire, il faudra simplement vous munir : d'une Lampe UV (environ 35 €) d'une Base Top Coat Wonderlack (19 €), d'un Gel UV Wonderlack de couleur (19 €), de bâtonnets et d'une Solution pour dissoudre (2,60 les 10 et 3,45 €). Si vous décidez de vous équiper, il y aura forcément un coût, mais rapidement rentabilisé après 3 ou 4 utilisations. Equipement disponible sur www.beautynails.com ou dans les showrooms de Paris, Marseille et Nice. Sinon, une prestation en institut vous coûtera entre 45 et 60 €.
8 teintes vernis à ongles semi-permanent wonderlack

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience