• Beauté
  • Maquillage

Eye liner facile, mode d'emploi

Article par Anne Thoumieux , le 31/10/2012 à 12h03 , modifié le 31/10/2012 à 12h08 0 commentaire

L'eye liner revient sur les podiums, et il se plie à nos looks hiver 2012 ! On l'adopte... à condition de savoir s'en servir ! Tous nos conseils et astuces pour arriver à l'appliquer et se faire des yeux de biche comme une pro...

Pourquoi c'est dur ?

Tracer un trait d'eye lier digne de ce nom se révèle souvent un challenge pour plusieurs raisons. Tout d'abord, on a souvent la mains qui tremble : alors que l'on pose la pointe sur la paupière, la main et le bras en l'air, la moindre faiblesse vient s'imprimer sur l'œil... Pas facile de dessiner à main levée ! Pire, par réflexe, alors que l'on approche la pointe de l'œil, la paupière cligne et c'est le drame : trait en biais, pâté et encre jusque sous le sourcil... Enfin, il arrive aussi tout simplement que le plis de la paupière fasse dévier la pointe au moment du tracé : quand on relâche, la ligne apparaît entrecoupée au lieu d'être homogène. Il arrive aussi que l'on dirige le trait à l'encontre de la forme de son œil et qu'ainsi le trait soit freiné par une paupière tombante par exemple.

 

 

Comment procéder ?

Il faut bien entendu fermer l'œil et s'il le faut, en posant un doigt sur les cils supérieurs pour le maintenir fermé. En théorie, il suffit de laisser glisser la pointe le long de la frange de cils, au plus près des racines, comme sur un tobogan, en s'en détachant juste à la fin pour tracer la « virgule » qui agrandit l'œil. Pour savoir comment la tracer, il suffit de prolonger la ligne de la paupière inférieure vers le haut, en imaginant l'orientation de la frange de cils du bas si elle se prolongeait. Mais la question du style s'interpose, car avec l'épaisseur du trait, la virgule est ce qui va « signer » le maquillage : épaisse, très courte, marquant un tournant vers le haut ou presque horizontale, démesurée ou allant en s'épaississant, tout est question de style. Il s'agit donc de s'entrainer afin de trouver l'orientation qui nous convient et d'en essayer plusieurs. Pour s'aider, on peut étirer la paupière vers l'extérieur afin qu'elle soit plus plane et sans plis pour faciliter l'application. Attention néanmoins : avec cette méthode le trait se raccourcit quand on lâche la paupière qui revient à sa place initiale.

 

 

Astuces pour un trait homogène

 

 

1° S'accouder sur une table : avec un miroir face à vous posé sur la table, posez les deux coudes. Vous serez stable et éviterez les mouvements intempestifs qui font déraper.

 

2° Tricher avec un coton tige : Nombreuses sont celles qui affichent un joli trait d'eye liner mais qu'elles ont rafistolé ! Quand la pointe à dérapé, au lieu de tout recommencer, l'idéal est d'utiliser un coton-tige imprégné de lotion pour soit effacer la partie à refaire, soit la corriger. On peut ainsi affiner un trait trop épais en lissant la paupière avec le coton tige sur toute la longueur, remonter une virgule en effaçant la couleur par en dessous etc...

 

3° Procédez en deux temps : tracez d'abord la ligne le long de la paupière et avant de tenter le tournant fatidique de la virgule, soulevez la pointe du liner, et repositionnez-là avant d'entamer la queue du trait.

 

 

Spéciale débutante : le pointillé

Il existe depuis cette rentrée des liners malins « tridents », à triple pointes, dont le but n'est pas de démultiplier le trait sur la paupière mais de poser, comme avec un tampon encreur, de petits points en pointillé à la racine des cils. Il suffit de placer la triple pointe perpendiculaire à la paupière et de la déplacer par petites touches. Au final, on a comblé les espaces entre les cils et une ligne noire apparait soulignant le regard de manière subtile. En revanche, ils ne permettent pas l'effet pin up mais sont parfaits pour les adeptes du trait fin.

 

 

Les outils

 

-le pinceau eye liner liquide : le plus compliqué ! Rigide, il faut s'en servir sur la tranche et le laisser glisser en repositionnant son orientation avant la fin du trait sous peine d'épaississement involontaire. Bien laisser sécher.

 

-l'eye liner feutre : moderne la pointe feutre permet de varier les effets en l'utilisant sur la pointe ou de biais avec la partie bombée et s'efface très facilement : idéale pour les retouches. Assez rigide, on peut aussi lui préferer sa version mousse, plus souple, qui permet de courber la pointe et de mieux maitriser le trait.

 

-le crayon liner : présenté comme un crayon khôl ou comme un porte mine, celui-ci est de texture plus grasse afin de glisser facilement. Le trait n'est pas toujours net comme avec l'encre, ni fin, mais il permet un geste rapide avec un outil que l'on maitrise. Bonus : ils sont souvent waterproof et existent en plusieurs couleurs !

 

- l'eye liner crème : présenté en petit pot, celui-ci demande une bonne maitrise des pinceaux car il s'utilise avec un petit pinceau fin ou biseauté : on prélève de la matière sur le pinceau et on l'applique. Résultat intense, généralement mat et longue tenue.

 

 

Le shopping

 

Intuitive Liner, Bourjois, 12, 95€

3 Way liner pointe triple, Too Faced, en exclusivité chez Sephora

3 dot liner, Clarins, 22,80 €

Quick Thick Eye Liner, Estee Lauder, 27€

Eye Liner Nutrimetics, 19,50€

Gel eye-liner SuperShock et pinceau, Avon, 8,95€ et 7€

Eye liner feutre, Eclipse, 18€

Eyeliner Crème et pinceau, PB Cosmetics, 4€ et 1€ (sur http://www.maquillage-cosmetique-discount.fr )

Eye Liner métallique, Sephora, 10,50€

Eye liner waterproof, Make Up For Ever, 19,90€

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience