• Beauté
  • Maquillage

Dior, l'ombre à paupières en mode commando

Article par , le 29/11/2011 à 10h38 , modifié le 29/11/2011 à 11h00 0 commentaire

Dior annonce une nouvelle capsule avec l'artiste berlinois Anselm Reyle et c'est notre fibre guerrière qui se réveille. En adepte des coloramas abstraits, il adapte la gamme Dior à son univers artistique.

On replonge dans l'ambiance camouflage très "early nineties" avec cette collaboration ludique entre la maison Dior et l'artiste berlinois Anselm Reyle. Au programme de cette nouvelle capsule : des motifs, des couleurs flashy,  des oppositions de tons : en bref, le retour du camouflage qu'on le veuille ou non.

Anselm Reyle est l'auteur de peintures abstraites constituées de bandes de couleurs, de matières froissées dont on retient surtout les contrastes et les chocs visuels, doux mélange entre Kandisnky et Jeff Koons. Sa collaboration avec Dior concerne à la fois la partie maquillage (avec ombres à paupières et vernis) mais aussi la partie maroquinerie. Sur le cannage des sacs, l'artiste s'est amusé à adapter les motifs camouflages avec des variations de tons du gris au rose flashy. Attention les yeux !

Sur nos jolies paupières, l'ambiance camouflage donne surtout la possibilité de nuances grâce aux mélanges de teintes. Violet, gris, noir : un camaïeu dans l'ambiance nocturne et mystérieuse de notre make-up hiver 2011/2012 pour jouer les oiseaux de nuit sans oublier notre petit côté warrior...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience