• Beauté
  • Astuces

Tout savoir sur l'acide hyaluronique

Article par Margaux BURIDARD avec agence , le 06/07/2009 à 11h29 , modifié le 06/07/2009 à 14h44 1 commentaire

L'acide hyaluronique est la molécule star du moment. Il s'utilise en injection pour combler les rides et supplante même le Botox. Ce produit a tellement de succès que les grandes firmes cosmétiques l'utilisent dans l'élaboration de leurs produits...

L'acide hyaluronique est naturellement présent dans la peau et le cartilage. Il sert à maintenir un bon niveau d'hydratation dans notre organisme. Dans la médecine traditionnelle, il est utilisé sous forme d'injections pour soigner l'arthrose. Depuis quelques années, il est utilisé par  les chirurgiens esthétiques pour combler les rides, en remplacement du collagène car les risques d'allergie sont minimisés et les effets sont plus durables.

L'AH est idéal pour effacer les rides, même celles installées. Avoir recours à l'AH est la solution pour celles qui sont réticentes à la chirurgie tout en souhaitant offrir un « coup de  jeune » à leur visage.

Pendant la séance (
qui dure de 10 à 30 minutes), le médecin va injecter dans la peau un gel qui va s'infiltrer et se mélanger à l'AH du derme. La ride va se résorber et la peau va retrouver un nouveau volume.
La douleur provoquée par les piqûres est tolérable.

Le produit injecté va être éliminé
progressivement par l'organisme, c'est pourquoi cette opération doit être renouvelée si vous souhaitez que les effets persistent.

En général, l'AH
est surtout utilisé pour traiter les plis d'amertume (de chaque côté de la bouche jusqu'au menton) Les femmes y ont recours pour redessiner les pommettes ou les lèvres.

L'AH convient à toutes les peaux
et chaque injection correspond à un type de peau précis.
Le tarif des  injections varie bien sûr selon le nombre de rides à traiter.

Le résultat est immédiatement visible
. À la fin de la séance, les rides ont disparu. Le résultat  définitif est appréciable 10 jours plus tard. Les effets peuvent durer entre 6 et 12 mois.
 
 Notre conseil 
Les injections sont à éviter en cas de grossesse ou  d'allaitement. Prenez contact avec un dermatologue spécialiste de la peau pour l'intervention. Il saura mieux vous conseiller et examiner votre peau en profondeur.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience