• Beauté
  • Astuces

Maquillage : l'histoire du blush

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 27/02/2010 à 09h21 0 commentaire

En anglais, le terme blush signifie "rougir" ou "rosir" d'émotion. L'action de mettre du rose aux joues pour donner un aspect "bonne mine" au teint est un geste séculaire qui existe depuis la fin du 16e siècle.

En France, le maquillage ne commence à se développer qu'à partir du 17e siècle car au Moyen-âge, il était perçu comme un vice diabolique menant à la débauche. Pourtant, les premières traces de maquillage existent dans les civilisations égyptiennes depuis des millénaires : joues colorées à l'ocre rouge...

Ce geste simple de maquillage est commun aux femmes de toutes les civilisations depuis des temps immémoriaux. Il permet d'égayer le visage en lui redonnant quelques couleurs.

En Chine, la garance, une plante utilisée par les teinturiers était utilisée pour colorer certaines poudres destinées aux joues.

En Grèce ancienne, les femmes se rougissaient les joues avec de la mûre écrasée...
Dans les pays du Maghreb, le safran, outre son usage en cuisine, était aussi utilisé comme fard à joues.

En France, avant de connaître le packaging moderne d'aujourd'hui, les premiers fards à joues étaient fabriqués à base de soufre et de mercure... Une formule qui provoquait bien des allergies et des dégâts sur la peau.

Plus généralement, en Europe, il se développe grâce à la Renaissance italienne: la beauté devient sensuelle et précieuse.
À la cour du Roi Soleil, les fards sont sur tous les visages, qui se déclinent alors en deux couleurs : blanc et rouge, sans craindre le ridicule ! Extraits de coquelicot, de plantes... Tout est bon à se mettre sur les joues !

Le premier blush "Cendres de rose" est créé par la marque Bourjois en 1912. Aujourd'hui, le blush est devenu un produit de maquillage indispensable dans la trousse de chaque femme : il a connu de nombreuses évolutions au cours du siècle : rose de Chanel, couleurs pastel dans les années 60 et Terracotta au début des années 80... Le blush n'a pas fini d'en mettre plein la vue ! 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience