• Beauté
  • Astuces

Conseils beauté : comment devenir coiffeuse ?

Article par Emilie RABOTTIN avec agence , le 20/09/2009 à 08h47 0 commentaire

Le métier de coiffeur reste très prisé et ne cesse d'attirer un public toujours plus nombreux et divers, la profession étant en relation étroite avec le monde de la mode. Quel est le chemin le plus simple pour apprendre le métier ? Voici les pistes.

Apprendre le métier de coiffeur ne s'improvise pas, il requiert un certain sens artistique, une facilité naturelle à manier un peigne et des ciseaux mais surtout un diplôme vient sanctifier une formation professionnelle de deux ans.

La voie la plus courante pour devenir coiffeuse reste le Certificat d'Aptitude Professionnelle CAP, obtenu après deux ans de formation dans un lycée public ou privé sous contrat.  
Si vous êtes déjà titulaire d'un baccalauréat, le CAP peut se dérouler en une année seulement.

Pour parfaire votre formation, vous pouvez présenter le brevet professionnel à options. Pour cela, le CAP est indispensable et il se déroule sur deux ans. Deux mentions complémentaires sont possibles : la première est  l'option stylisme visagiste et la seconde coloriste permanentiste.

Le brevet professionnel est proposé dans les centres de formation des apprentis CFA, les écoles privées ou GRETA.
Pour les plus de 26 ans,  les contrats d'apprentissage peuvent aussi être envisagés sous certaines conditions.

Pour ouvrir ou gérer un salon de coiffure, le brevet professionnel est indispensable. Il permet d'être ouvrier qualifié, d'être maître d'apprentissage, membre du jury aux examens ou professeur dans un centre de formation.
Le Brevet de maîtrise est délivré par la chambre des métiers. Il donne au coiffeur titulaire d'un BP des connaissances en management et comptabilité indispensables pour mieux gérer son entreprise.
 
Notre conseil 
Pour plus d'informations, demandez conseil à la Fédération nationale de la coiffure française au 01 42 61 53 24.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience