Tendances coiffures printemps-été 2010 : la maxi-frange blonde de Dessange

Article par Karima Peyronie , le 23/03/2010 à 13h47 , modifié le 08/07/2010 à 11h08 0 commentaire

Les salons Dessange travaillent le blond comme peu d'autres marques. Cet été encore les inspirations solaires sont au bout de toutes les mèches, une teinte résolument estivale, et même intemporelle. Décidément les blondes ne comptent pas pour des prunes, elles non plus !

Pour qui ?

Loin de la connotation légère que l'on assimile au blond, la femme Dessange doit ici avoir un tempérament affirmé. Sous sa frange se dessine un regard franc, soutenu, pénétrant. La femme de caractère n'est pas le seul apanage de la brune, et cette coupe à la fois structurée et aérienne le prouve. Bien sûr l'inspiration évidente est bien celle de Brigitte Bardot, qui revient à la mode grâce au film sur la vie de Gainsbourg mais aussi à travers une exposition qui lui est consacrée. BB, à la beauté envoûtante avait l'intelligence de jouer de son attraction, l'insolence de la sex-appeal, la dérision de la femme-enfant. C'est un certain retour d'un féminisme moderne  que l'on retrouve à travers cette coiffure.
 
La bonne coupe 

La couleur de cheveux est faite à partir de deux nuances de blond sable qui s'entremêlent et se déclinent selon la longueur pour apporter transparence et lumière. Le blond emblématique est ici inondé de lumière. Douceur et décontraction propres aux matinées d'été incarnent cette coiffure Dessange dans un glamour moderne et contemporain. La frange épaisse est travaillée au lisseur, tandis que les longueurs sont bouclées à gros rouleaux quelques minutes, pour ne pas être trop serrées.
 
Le bon maquillage

Vous gagnerez en intensité, si vous osez l' "over eye-liner", c'est-à-dire les yeux soulignés au crayon ou eye-liner liquide sur la paupière supérieure et inférieure. Vous reliez les deux extrémités  en estompant au pinceau mousse la frange d'en bas. Le mascara se veut XXL, voire des faux cils. La bouche reste gourmande pour garder l'esprit estival avec un gloss rosé et un blush abricoté-rose sur le haut des pommettes.
 
La variante

On garde la longueur jusqu'en bas des épaules et, on travaille les pointes vers l'intérieur pour structurer le coupé décoiffé des grosses "waves". La frange peut aussi légèrement être mise de côté pour ouvrir le regard, même si l'ensemble encadre bien tout le visage. 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience