SOS cheveux secs : les causes

Article par Murielle Giordan , le 21/01/2010 à 19h17 , modifié le 22/01/2010 à 15h04 0 commentaire

A qui la faute ? Au coiffeur ? Au froid ? Aux brushings répétés ? D'abord, à soi même ! A force de les malmener, de changer de tête et de coloration à tout va, la déshydration capillaire s'installe.

"Des cheveux en bonne santé sont des cheveux nourris et lubrifiés, dont les écailles sont régulières et lisses", nous explique le Dr Joelle Cohen, dermatologue. "C'est ce qui fait qu'une chevelure est douce au toucher. Lorsque les cheveux deviennent secs voire très secs, il s'agit d'une déshydratation capillaire."

Pour faire simple, cela signifie que la tige pilaire se dessèche, que les glandes sébacées s'atrophient et ne laissent plus passer le flux de sébum qui permet d'hydrater le cheveu et de le protéger. "C'est comme si d'un coup les cheveux devenaient assoiffés et mal nourris. Du coup, le cheveu n'est plus protégé contre les agressions extérieures et il devient rêche et cassant.", ajoute le Dr Cohen.
 
SOS cheveux malmenés
 
Certains ont par nature les cheveux frisés ou bouclés, d'autres peuvent naître avec un cuir chevelu sec. Mais le plus souvent, la sécheresse du cheveu est causée par les multiples agressions que nous faisons subir à notre crinière. Les plus éprouvantes : des colorations trop fréquentes, l'utilisation d'un sèche cheveu trop puissant ou encore des expositions quotidiennes aux UV.

"Le pire est lorsque vous changez radicalement de couleur de cheveu. Passer par une décoloration, puis recolorer ensuite est très traumatisant pour le cheveu. Non seulement il se retrouve irrité mais en plus la kératine qui protège le cheveu est cassée. Cela peut, à terme, provoquer des démangeaisons au niveau du cuir chevelu. D'où l'intérêt de gainer le cheveu et de l'hydrater en utilisant des soins au quotidien.", poursuit le Dr Cohen.

Panne sèche été comme hiver !

Soleil, sel de mer, chlore, vent, sable...Les vacances d'été ne sont jamais de tout repos pour notre chevelure. Mais contrairement aux idées reçues, l'hiver aussi a ses conséquences. Le froid sec, la pluie, les bourrasques de vents et le chauffage sec de nos maisons les malmènent considérablement.

Difficile aussi de se passer de l'usage quotidien d'un sèche cheveux quand dehors il fait 0 degrés. Résultat : en hiver il n'y a pas seulement la peau qui est sèche mais aussi les cheveux, qui perdent leur hydratation naturelle.
 
Alors vous l'aurez compris, en 2010, arrêtez les frais ! Evitez les expériences traumatisantes pour vos cheveux, optez pour des compléments alimentaires pour cheveux secs, utilisez des soins pour les protéger et les gainer, et limitez les brushings et l'utilisation du fer à lisser pendant quelque temps. 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience