Soins cheveux et végétal : On a testé pour vous la coloration végétale en salon

Article par Murielle Giordan , le 27/07/2010 à 18h57 , modifié le 27/07/2010 à 19h04 0 commentaire

La promesse : des plantes pour préserver la santé des cheveux, des couleurs naturelles rehaussées, et des reflets doux pour sublimer le tout. On a testé pour vous la colo végétale dans un institut parisien. Verdict ?

Rendez-vous est pris chez Coiffure et Nature, près de la place de la Bastille. Un salon cosy, à l'accueil chaleureux, et qui interpelle les passants (moi la première !) par sa façade recouverte de plantes et de fleurs blanches. Il faut croire que la nature est déjà là, aux portes du salon.
A l'intérieur : une déco comme à la maison, pas de brouhaha ni d'odeur d'ammoniac comme dans d'autres salons, et un accueil sympathique et familial.
coiffure et nature, cheveux et végétal
Une colo 100% naturelle ?
 
Chez Martine et Georges Bacon, maîtres des lieux, les pigments naturels sont légion. On a beau chercher : pas de produit chimique ! La coloration est naturelle, « mais pas toujours à 100% » tempère Georges Bacon, créateur du salon et champion du monde de coiffure en 1980 à Rotterdam. «Une coloration végétale 100% naturelle est un leurre. On doit recourir à une chimie légère pour recouvrir tous les cheveux blancs, mais sans ammoniac et avec une eau oxygénée très faible. 4 volumes contre 20 dans une coloration traditionnelle ! »
 
Les bienfaits du naturel
 
Mais soyons plus précis. La coloration végétale est avant tout un soin destiné à gainer les cheveux, souvent traumatisés par les colorations successives ou des soins peu adaptés.
L'avantage, avec le végétal, c'est que la coloration vieillit mieux. Elle s'estompe sans virer au orange dont on a tant de mal à se débarrasser. Et surtout les racines sont moins marquées.
Si vous êtes allergique aux produits chimiques, enceinte, lassées des colorations traditionnelles ou simplement attiré par tout ce qui est naturel, la coloration végétale semble avoir tous les atouts pour plaire.
 
Tout est possible avec le végétal ?
 
Non ! Et c'est ce que Georges Bacon s'empresse de m'expliquer avant de commencer. Il m'explique qu'il est impossible d'éclaircir les cheveux (logique, puisqu'il n y a ni ammoniac ni éclaircissant). En revanche, « on peut tout à fait foncer les cheveux jusqu'à deux ou trois tons ou leur apporter plus de reflets » poursuit-il.
 
10h : place à la couleur-soin !
 
Un peu parano chaque fois que je passe entre les mains d'un coiffeur, je précise bien à la coloriste qui va s'occuper de moi que je recherche un effet naturel ET surtout une parfaite couverture de mes cheveux blancs. On me propose donc l'alternative chimie légère au niveau des racines et coloration végétale sur les longueurs. Banco !
Après un rinçage des cheveux au bac, place à l'application de la mixture dont l'odeur, pour une fois, ne m'agresse pas les narines ni les yeux. Après environ 25 minutes passées sous les vapeurs du casque, retour au bac où la coloriste utilisera un shampooing pour cheveux colorés.
 
10h35 : l'heure du verdict
 
Après un brushing et quelques échanges avec Martine, la directrice générale du salon, il est temps d'observer en détail ma crinière dans le miroir. C'est vrai, mes cheveux blancs ont disparu. Ma chevelure est légère et... qu'est ce qu'elle brille ! Personne ne soupçonnerait un instant que je suis passé entre les mains d'un coloriste.
Seul hic : toute bonne chose ayant une fin, on m'explique que la coloration s'estompe au fil des shampoings. Comme nous sommes à peine au milieu de l'été, gare aux lavages successifs et aux bains de mer ou de piscine ! La coloration risque de ne pas tenir. Le mieux : utiliser un shampoing pour cheveux colorés à base d'acides de fruits, de préférence tous les 4 jours, et éviter au maximum les expositions au soleil (du moins sans chapeau). Georges Bacon me confie même que je peux aussi opter pour un shampoing doux avec un demi-citron ou un peu de vinaigre pour mieux fixer la couleur.
 
Et ensuite, on fait quoi?
 
Si vous souhaitez à nouveau passer au végétal le mois suivant la coloration, pas forcément besoin de vous déplacer au salon. Vous pouvez repartir avec votre propre flacon de coloration végétale made in Coiffure et Nature. Un moyen efficace pour ne pas replonger dans ses mauvaises habitudes chimiques !
 
 : Coiffure et Nature, 1 rue de la Bastille, 75004 Paris
www.coiffureetnature.fr
Combien ? A partir de 59 euros.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience