Soins cheveux et végétal : la coloration

Article par Murielle Giordan , le 27/07/2010 à 18h54 , modifié le 27/07/2010 à 19h05 0 commentaire

Dès qu'on pense coloration capillaire, on imagine des cheveux agressés, malmenés voire carrément irrités. La solution ? Passer à la coloration végétale !

Vous aussi vous vous êtes surement déjà retrouvée en panique devant le miroir, coloration de supermarché à la main, avec l'impression de dégainer encore une fois une arme de destruction capillaire. Sans compter vos narines, agressées par les effluves d'ammoniac, et les yeux qui picotent.
Oui, les colorations chimiques dépannent bien quand il s'agit de recouvrir en urgence les cheveux blancs. Mais plus leur application est fréquente, plus vos cheveux sont agressés. La faute, entre autres, à l'ammoniac, au résorcinol ou nonoxinol. Des termes qui ne sont pas que barbares sur l'étiquette.
 
La coloration végétale à la maison
 
Vous êtes tentée de recourir pour la première fois à une coloration végétale à réaliser chez vous ? Attention, prévoyez un temps de pose plus long. Qui dit ingrédients à base de plantes dit besoin de les laisser plus longtemps poser pour leur laisser le temps de colorer les cheveux. Comptez parfois jusqu'à 45 minutes de pose.
Pour optimiser vos chances de réussir votre première coloration végétale, le mieux est d'arrêter plusieurs mois avant l'application de produits synthétiques. Les professionnels de la coiffure conseillent aussi l'application d'un masque détoxinant à l'argile pour éliminer les résidus et traces d'anciennes colorations et booster à nouveau votre cuir chevelu. En résumé : vous préparez le terrain.
 
Bon à savoir avant d'en venir au végétal
 
Vous avez peu de cheveux de blancs, voire pas du tout ? Tant mieux. La coloration végétale vous permettra d'obtenir de jolies nuances et reflets cuivrés. En revanche, si vous avez beaucoup de cheveux blancs, oubliez le résultat uniforme. La colo végétale couvre le cheveu par transparence. Elle ne modifie en aucun cas la structure du cheveu comme le font les colorations permanentes. Pour trouver une solution intermédiaire, demandez conseil à un coiffeur spécialisé en teinture végétal. Il vous proposera des alternatives, voire vous proposera un diagnostic beauté complet. 
 
Les soins au quotidien

La coloration végétale a beau comporter de nombreuses vertus, elle n'est pas pour autant la solution miracle à tous vos problèmes capillaires.
Les années de colorations chimiques, utilisées fréquemment, ne s'effaceront pas comme par enchantement. En revanche, si vous utilisez régulièrement des soins pour nourrir et hydrater vos cheveux, les chances de vous réconcilier avec votre crinière seront optimisées.
Pensez aussi à passer sous le ciseau tous les un ou deux mois pour faire couper vos pointes. La repousse n'en sera que meilleure. L'été, évitez au maximum les produits coiffants qui alourdissent, dessèchent les pointes et agressent la chevelure. Enfin, n'oubliez jamais que la bonne santé capillaire passe aussi par l'assiette ! Une alimentation saine et équilibrée peut redonner un coup d'éclat à votre chevelure. 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience