• Beauté
  • Cheveux

Soin cheveux : notre programme capillaire spécial plage

Article par Virginie Gonçalves , le 27/04/2012 à 17h27 , modifié le 27/04/2012 à 17h42 0 commentaire

La plage est particulièrement nuisible pour notre belle chevelure. Pour ne pas se retrouver avec une botte de foin à la rentrée, on prend les devants et on adopte les bons gestes capillaires. Notre programme chevelure de sirène.

Sortez couverte
La meilleure protection capillaire contre les méfaits des UV reste le port du chapeau. Ca tombe bien, la capeline fait toujours son petit effet sur la plage. On peut aussi opter pour un foulard (noué à la pirate c'est encore mieux) ou un turban. On évite toutefois la serviette, tue-glamour par excellence.

Protégez

Se tartiner de crème solaire sur la peau dès qu'on arrive à la plage est devenu un réflexe. Il devrait en être de même pour les cheveux : avant et pendant l'exposition, on applique donc un solaire capillaire. Attention, toutefois à l'huile, elle n'est pas forcément notre amie sur la plage. On bannit ainsi les huiles classiques qui font frire les cheveux au soleil. On les réserve pour le soir comme touche embellissante et on les remplace par des huiles solaires contenant des filtres anti-UV. On peut aussi opter pour des sprays, des gels (parfait si on veut se faire un wet look) ou une crème hydratante protectrice. L'important étant de choisir des produits sans alcool et sans silicones.
Petit exception pour l'huile : le chlore des piscines faisant verdir les blonds clairs ou balayés, avant de plonger, on s'enduit bien la chevelure d'huile pour protéger sa couleur.

Rincez ses cheveux après chaque baignade

Le sel est tout aussi nocif pour les cheveux que le soleil, il dessèche en effet la fibre capillaire. Après chaque baignade, on pense donc bien à rincer ses cheveux avec de l'eau douce pour éliminer tous les résidus. Même chose à la piscine car le chlore peut oxyder la couleur et donc faire virer votre coloration. S'il n'y a pas de douche à dispo, prévoyez le coup en emportant avec vous une bouteille d'eau dédiée.

Changez de shampooing

Les shampooings classiques ne sont pas adaptés pour les vacances à la plage. Mieux vaut opter pour un shampooing « solaire ». Ces produits spécifiques sont à la fois plus hydratants et spécialement formulés pour débarrasser nos cheveux du sel, du sable et du chlore. Les cheveux fins pourront se laver les cheveux tous les soirs pour nettoyer leur crinière de tous les résidus de la journée.

Passez au No Poo

Faire un shampooing par jour n'est pas recommandé pour les cheveux secs, frisés ou ethniques. La fibre capillaire ne le supporterait pas et serait encore plus fragilisée et asséchée. Alors on ne fait un vrai shampooing qu'une à deux fois par semaine et on passe au No Poo le reste du temps. Cette technique qui bannit le shampooing (no shampoo) fait fureur chez les crinières bouclées. Ainsi tous les soirs, lavez-vous les cheveux avec un baume démêlant ou un après-shampooing sans silicones. Ce simple rinçage permet de venir à bout du sel, du chlore ou du sable sans abîmer la fibre.

Réparez après la plage
Une à deux fois par semaine, réparez la fibre capillaire avec un masque nourrissant après-soleil. On peut alterner avec un masque d'huile si on a les cheveux vraiment secs. On le pose sur les longueurs avant d'aller se coucher et on le laisse agir toute la nuit. On peut également l'appliquer une heure avant le shampooing et s'enrouler la tête dans une serviette chaude afin que l'huile pénètre mieux.

Non à la chaleur

A la plage, on bannit brushing, sèche-cheveux, plaques lissantes ou fer à boucler. Agressé toute la journée par le soleil, le cheveu n'a pas besoin d'une nouvelle dose de chaleur le soir.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience