Les idées et astuces coiffure d'Olivier Lebrun pour l'été

Article par Diana Béraud , le 30/05/2011 à 17h13 , modifié le 30/05/2011 à 17h16 0 commentaire

Envie de jouer avec les styles et de twister les coiffures sans couper les cheveux en quatre ? Suivez les conseils (futés) d'Olivier Lebrun, coiffeur expert pour Garnier Fructis.

L'option fashion

« La tresse, évidemment. L'idéal étant de jouer l'ingéniosité en recyclant celle faite le matin pour éviter les agressions du soleil, pour une coiffure plus sophistiquée en vue du soir. Avant de partir pour la plage, commencez par réaliser une queue de cheval haute dont vous tresserez les longueurs.
Une petite variante pour plus d'originalité : tressez l'ensemble avec un foulard. Deux options pour la soirée, enrouler la tresse en chignon ou la plier en deux (dans le sens de la longueur évidemment) et l'attacher au niveau de la nuque pour la jouer vestale. Pour celles qui veulent garder leur look de jour, il suffit de rincer à l'eau la tresse sans la défaire. Et le tour est joué.
Mais vous pouvez aussi laisser sécher et les dénouer pour un effet wavy sans fer ». Les faux amis « Hors de question d'attacher les cheveux avec un élastique en métal ! Avec l'eau de mer, il rouille, marque et dessèche les cheveux déjà suffisamment malmenés par le soleil, le chlore et le sel. A cette saison, je ne suis pas fan de la frange, pour la simple et bonne raison qu'elle génère vite une démarquation du bronzage sur le front, ce qui est totalement inesthétique, surtout le soir venu sous les spots des dancefloors ».

Le brossage ? Indispensable

« La majorité des femmes ont tendance à zapper le brossage ou au mieux, le négliger. Pourtant, il est indispensable à de beaux cheveux, l'été plus que jamais, afin de débarrasser la fibre des salissures qui s'accumulent à leur surface mais aussi d'aérer le cuir chevelu. Un bon réflexe à adopter tout au long de l'année.
D'abord séparer la chevelure en plusieurs sections puis démêler à la brosse, en commençant par les pointes et en remontant petit à petit vers les racines. Cette astuce évite les nœuds qui cassent le cheveu. A reproduire matin et soir, comme pour un démaquillage de peau.

Ma brosse fétiche ? La mythique Mason Pearson en poils de sanglier ».

La brillance avant tout

« A chaque couleur de cheveu, son huile essentielle. Sauge et romarin pour les bruns et les châtains, mandarine pour les roux et bergamote pour les blonds. Ajoutez huit à dix gouttes dans votre masque ou votre après-shampooing habituel, laissez poser, le cheveu ressort avec un aspect glossy des plus sophistiqué à la plage. Une astuce que j'utilise en studio quand le temps presse : glisser le même nombre de gouttes dans un vapo rempli d'eau gazeuse. Pschitter sur le coiffage et basta ! Reflet miroir garanti ».

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience