Les extensions de cheveux : interview d'une spécialiste

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 18/11/2009 à 14h56 , modifié le 18/11/2009 à 16h17 2 commentaires

Carole Golec, directrice des extensions chez Franck Provost, répond à toutes vos questions sur les extensions et vous donne de précieux conseils.

D'où viennent les cheveux naturels des extensions ?
 
Ils viennent généralement d'Inde mais, en raison du succès des extensions, la demande de cheveux dans le monde est devenue tellement importante que les fournisseurs en achètent maintenant aussi au Pakistan et en Jordanie. Il faut en effet attendre un an pour qu'une femme ait les cheveux assez longs et puisse les vendre. Et comme c'est un cycle plutôt lent, les prix  à l'achat ont tendance à augmenter ! Ce qui est rare est précieux et cher...
 
Tous les salons de coiffure peuvent-ils poser des extensions ?
 
Les extensions sont devenues tellement tendance que les salons de coiffure qui en posent sont nombreux sur le marché. Pas facile d'en choisir un ! Pour être sûr qu'un salon est sérieux, il existe quelques critères... Le technicien doit établir un véritable diagnostic de vos cheveux et vous poser différentes questions sur ce que vous voulez vraiment. Il peut être amené à refuser la pose si vos cheveux sont fragilisés ou si vous êtes sous un traitement anti-chute, par exemple. Il doit aussi impérativement vous fournir un devis qui comprend la pose  des mèches et leur entretien. Enfin, après le devis, il vous laisse normalement un temps de réflexion et ne vous force pas la main.
 
Il faut une longueur de cheveux minimum pour se faire poser des extensions ?
 
Au minimum, un carré court qui arrive au niveau du menton.
 
Peut-on travailler le cheveu autrement qu'en longueur ou en épaisseur?
 
Oui on peut corriger une coupe ! Faire d'un carré court, un carré plongeant ou ajouter de la longueur à une coupe garçonne trop courte.  Ce ne sont pas des extensions à proprement parler mais un vrai travail d'orfèvre !  Les salons de coiffure ne proposent pas genre de travail sur le cheveu. Il faut se rendre dans un centre d'extensions.
 
Il vous arrive d'avoir des clientes qui ne supportent pas leurs extensions?
 
Ca arrive, oui. Il faut garder à l'esprit qu'un point d'attache est comme un grain de riz. Et 100 mèches correspondent à 100 grains de riz ! Ca peut faire bizarre...Même si on prévient largement nos clientes avant la pose, certaines n'arrivent pas à supporter ces grains et elles reviennent deux jours après pour qu'on fasse une dépose ! C'est dommage...Pour éviter cela, quand une cliente me dit qu'elle a peur de ne pas supporter ses extensions, je lui en pose juste une ou deux et elle les garde quelques jours, pour faire un test.
 
Les extensions abiment-t-elles les cheveux ?
 
Si le calibre des mèches a bien été évalué par la technicienne, les cheveux de la cliente ne cassent pas sous le poids des extensions. Le seul hic avec les extensions, c'est que lorsqu'on enlève les points de kératine, les pointes de vos vrais cheveux sont desséchées car elles n'ont pas été nourries pendant des mois. Il faut donc faire beaucoup de soins après la dépose et prendre éventuellement un complément alimentaire pour fortifier vos cheveux (Inneov Masse capillaire). Et  si  ensuite, vous voulez de nouvelles extensions, laissez vos cheveux respirer pendant un ou deux mois pour ne pas les fragiliser.
 
Pour plus d'infos :
Centre d'extensions Franck Provost
81 rue de la Boétie
75008 Paris
Tel : 01 56 59 12 34
http://www.franckprovost.com
carole.golec@provalliance.fr

 
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience