• Beauté
  • Cheveux

Le shampooing sec : comment ça marche ?

Article par Virginie GONÇALVES , le 09/05/2012 à 19h20 , modifié le 09/05/2012 à 19h26 0 commentaire

Retour en grâce cette saison pour le shampooing sec qui envahit les rayons beauté. Ce produit astucieux sera-t-il le nouveau hit du printemps ? Il facilite en tout cas notre vie de beauty addict. Si on sait l'utiliser. Mode d'emploi.

Qu'est-ce que c'est : D'abord, soyons bien claires, le shampoing sec n'est pas un vrai shampoing, au sens propre du terme. Il ne va pas remplacer votre shampoing habituel à l'eau. Pas de miracle ici du style « je pschitte et hop, je repars pour trois jours ». Il s'agit d'une solution de dépannage qui permet de repousser son shampoing d'un jour ou de sauver sa crinière si nos cheveux arrivent en fin de vie et qu'on n'a pas le temps de faire un vrai shampooing par exemple. Cette poudre à base d'actifs absorbants (en général, amidon de riz ou de maïs, argile, avoine) se présente le plus souvent sous forme de vaporisateur. Une fois appliquée, elle absorbe le sébum, rendant ainsi les cheveux en apparence plus propres.

Comment l'utiliser :
Le shampoing sec s'utilise donc sans eau et s'applique sur cheveux secs. On vaporise le produit à 30 cm de la chevelure, au niveau des racines. Cela ne sert à rien de l'appliquer sur les pointes car le sébum se concentre en général sur les racines. On pschitte bien le shampoing sec le long des raies, sur le dessus mais aussi le dessous de la crinière. On n'hésite donc pas à soulever ses cheveux afin de bien répartir le produit. On attend ensuite quelques minutes (tout dépend du shampooing) puis, selon le produit utilisé, il faudra soit brosser énergiquement, soit masser avec les doigts, soit frotter avec une serviette pour éliminer la poudre.

Attention à ne pas avoir la main trop lourde au moment de l'application sous peine de faire plus de mal que de bien. Cela peut en effet virer à la cata, l'accident de shampoing sec étant fatal pour le look. On se souvient ainsi de la crinière blanche de Kate Moss lors de la soirée Longchamp il y a quelques année qui n'était apparemment pas une volonté de la top de lancer une nouvelle mode (même si cela a été le cas) mais un gros raté beauté.

C'est pour qui :
Puisqu'on doit se brosser vigoureusement les cheveux après, ce n'est pas pour les cheveux bouclés ou frisés, la brosse leur étant interdite entre deux lavages sous peine de virer Jackson Five avec une crinière mousseuse. Il peut par contre être très utile aux cheveux regraissant vite, à celles qui en ont marre de se laver les cheveux tous les jours ou, ponctuellement, aux cheveux normaux pour dépanner en cas d'urgence. Il est parfait aussi si vous partez en vacances en mode baroudeuse sans eau à l'horizon ou en randonnée.

Petit bémol :
S'il absorbe le sébum, il rend les cheveux ternes car en matifiant il éteint forcément la brillance, surtout sur cheveux foncés. Enfin, sur certains cheveux, le shampoing sec ne marche pas. Certaines auront ainsi l'impression d'avoir les cheveux plus sales après (souvent parce que le produit a mal été éliminé).

L'astuce beauté
 
On peut détourner son shampoing sec et l'utiliser comme coiffant. Il apporte en effet du volume à la chevelure et lui redonne de la texture. Pas mal pour les cheveux fins ou sans forme. Pour ce faire : après avoir vaporisé le produit, brosser ou masser les cheveux tête en bas.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience