• Beauté
  • Cheveux

Le bio pour mes cheveux, mode d'emploi

Article par Virginie Goncalves , le 24/02/2012 à 15h09 , modifié le 24/02/2012 à 15h17 0 commentaire

Si nous sommes nombreuses à avoir au moins du bio dans notre salle de bains, le soin cheveux bio a encore mauvaise réputation. Pourtant, il est notre meilleur allié pour avoir de beaux cheveux.

Le shampooing bio
Après le premier lavage de cheveux avec un shampooing bio, cela peut faire un choc. Parce qu'une fois sèche, la crinière n'est pas aussi douce qu'après un shampooing classique, loin de là même. On se dit alors que le bio capillaire, ça ne marche pas, que ça laisse les cheveux rêches et donc que ça les assèche. Mais c'est oublier que la douceur issue de la plupart des shampooings classiques est en fait une fausse amie et qu'elle est encore due, la plupart du temps aux silicones présents dans les formules.

Or s'ils nous font effectivement des cheveux doux, lisses et brillants dans l'instant, les silicones ne veulent pas que du bien à nos cheveux. Ils sont même plutôt à éviter car, en formant une gaine autour de la fibre capillaire, ils empêchent les actifs nourrissants de pénétrer et assèchent donc le cheveu. En plus d'étouffer la fibre capillaire, ils font également graisser le cuir chevelu et alourdissent les cheveux. Résultat, il faut les laver bien plus souvent. Par ailleurs, les shampooings classiques contiennent des tensio-actifs chimiques, comme les sulfates, beaucoup trop agressifs et qui décapent les cheveux.

Les shampooings bio, qui ne contiennent pas de substances chimiques, sont beaucoup plus doux. Ils agressent moins les cheveux et le cuir chevelu. Bien sûr, puisqu'ils contiennent moins de tensio-actifs, ils moussent moins, mais lavent tout aussi bien. Enfin, leurs formules sans silicone n'alourdissent pas les cheveux et permettent d'espacer les lavages. Les cheveux restent propres plus longtemps.

La coloration végétale
On le sait, les produits chimiques présents dans les colorations classiques, comme l'ammoniaque, finissent au fil du temps par abîmer voire fragiliser la fibre capillaire, surtout quand on se teint les cheveux régulièrement. Sans actifs chimiques, la coloration végétale est plus douce et n'agresse pas les cheveux. Au contraire, formulée à base de plantes, elle le fortifie, le nourrit et l'hydrate. Après une coloration naturelle, les cheveux sont plus beaux, plus brillants et plus soyeux. Et plus les cheveux sont colorés, plus ils sont soignés. Parce qu'elle s'estompe au fil du temps, on évite même le très inesthétique effet racine au moment de la repousse.

Revers de la médaille : la coloration végétale ne propose pas autant de nuances que les colorations classiques et on ne peut pas s'éloigner de plusieurs nuances de sa couleur naturelle (puisqu'elle ne contient pas de produits chimiques). Elle est également moins efficace pour recouvrir les cheveux blancs.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience