• Beauté
  • Cheveux

Coupe courte : 5 questions à se poser avant de couper

Article par , le 19/12/2011 à 16h10 , modifié le 20/12/2011 à 10h31 0 commentaire

Ça y est ! Vous êtes décicée ! Ou presque... Au moment de passer sous les ciseaux du coiffeur, mieux vaut s'être posé quelques petites questions pour être satisfaite de sa coupe courte !

En matière de coiffure, chacune a ses petites habitudes. On a pris le temps au fil des années d'apprivoiser sa tignasse ou ses trois poils sur le caillou. Mais quand on a envie de changement, il faut bien prendre une décision et sortir de sa routine coiffure ! Avant de passer la porte du coiffeur pour des envies de coupe courte, on se pose quelques petites questions !

 

1. Une coupe courte, est-ce que ça va m'aller ?

On a l'habitude de dire qu'il faut un petit minois à l'oval parfait pour qu'une coupe courte convienne au visage. On pense aux stars comme Audrey Tautou ou Natalie Porman qui ont adopté une coupe courte à la Jean Seberg pour mieux se transformer en petites bombes. Les visages plus carrés, ronds ou allongés doivent-ils banir le court ? Pas forcément. Si un visage rond ne sera sûrement pas mis en valeur, il faut souvent traiter l'affaire au cas par cas. Certains visage allongés prendront une nouvelle dimension une fois débarrassés d'une longue tignasse. Quelques longs nez seront surpris de voir à quel point le passage chez le coiffeur leur donne une nouvelle dimension ! Face au miroir, on fait des essais, on exerce son imagination pour ne pas se mettre de fausses barrières !

2. Mèches, carré destructuré, coupe à ras... Quelle coupe courte pour quel effet ?

Depuis le carré court jusqu'à la coupe courte façon Jean Seberg dans A bout de Souffle,  le champ des possibles est large. D'une manière générale,  la coupe courte rajeunit le visage et lui redonne de l'énergie là où une chevelure longue peut tasser les traits et donner des airs fatigués.

On peut donc tabler dans un look minimaliste et oser la coupe à la garçonne pour se rajeunir ou assumer un visage ciselé.

Le carré court rétro fait également la part belle au rajeunissement. Cheveux lisses ou bouclés, ils apprécieront un rafraîssement qui leur rendra tout leur ressort et de la fantaisie. Du volume pour les boucles, un côté aérien pour les "baguettes" : que du positif !

3. Est-ce que je suis prête à consacrer un petit budget d'"entretien" ?

Comme une coloration, une coupe courte exige un entretien très régulier chez le coiffeur. Si les bars à frange se développent, le rafraîchissement d'une coupe se fait rarement pour un tarif préférentiel... Il faut donc prévoir un petit budget pour conserver une coupe harmonieuse ! Mais comme on aura fait des économies sur le shampooing, on peut réinvestir... 

4. Est-ce que ce n'est pas un coup de tête ?

Attention au coup de ciseau hâtif. Un passage chez le coiffeur est souvent motivé par une lassitude, des envies de changement. Il faut donc se méfier du coup de tête "Je coupe tout !" qui sera regretté dès que vous passerez devant une jolie fille à la chevelure en cascade. On prend donc le temps de la réflexion (pas trop quand même sinon, on risque aussi de ne rien faire).


5. Je choisis quel coiffeur ?

Celui qui vous connaît ! C'est évidemment celui qui comprendra le mieux vos goûts et connaîtra les atouts de votre visage. Parmi les salons de coiffure à travailler les cheveux courts, on note certains salons qui ont de superbes propositions de coupes courtes dans leur nouvelle collection. En tête, Jean Marc Maniatis, Saint Algue (image ci-dessus) ou encore Jean Marc Joubert. Parmi les bons plans, les centres de formation de coiffure, comme le Training Center Jean-Louis David (rue Cambon à Paris). Les élèves sont très encadrés et travaillent ordinairement sur des coupes d'au moins cinq centimètres. On s'en sort avec une jolie nouvelle tête pour un mini budget (environ 7 euros).

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience