• Beauté
  • Cheveux

Coloration acidulée : mode d'emploi

Article par Audrey KAZADI , le 17/10/2012 à 10h20 , modifié le 17/10/2012 à 15h16 0 commentaire

Cet automne, la coloration acidulée fait son entrée dans le monde de la coiffure. Balayage tie & dye rose, crinière rouge flamboyante, ou bien des mèches d'un bleu perçant: la tendance est indéniablement aux couleurs flashy. Prêtes à sauter le pas ?

La coloration acidulée est l'une des tendances capillaires phares de cet automne-hiver 2012-2013. Avec des teintes flashy, parfois même criardes, la coloration acidulée fait un pied de nez aux colorations classiques comme le brun ténébreux ou encore le blond ensoleillé. Les chevelures se parent de teintures mauve, rose, roux cendré ou orange « stabilo ». Lors de la Fashion Week printemps-été 2013, Jean-Paul Gaultier n'a pas hésité à présenter ses mannequins à la chevelure parsemée de rose ou de traits orangés. Mais c'est surtout les célébrités qui ont pris le pli : Phoebe Price, Katie Perry, Nicki Minaj ou encore Kelly Osbourne y sont déjà accro. Du red carpet aux podiums, la coloration acidulée n'a jamais été aussi convoitée. Pour celles qui se sentent prêtes à franchir le cap, les colorations éphémères type Color Bug sublimeront de rose bonbon votre chevelure en un coup de main. Néanmoins, il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de décider de se teindre les cheveux en fluo. Il n'est pas sûr que votre employeur ou vos collègues partagent votre goût pour la coloration acidulée !


Comment réaliser une coloration acidulée ?

Le Color Bug : Cette craie colorée s'applique en deux temps trois mouvements sur les longueurs et les pointes. Résultat ? Un balayage Tye & Dye éphémère chic et original !
Color Bug by Kevin Murphy, 18,50€ exclusivement au Bon Marché.


L'ombré Hair : Pour réaliser une coloration Ombré Hair chez vous, premièrement, on dégrade sa chevelure pour accentuer l'effet de style. Ensuite, on achète un kit de coloration de cheveux Ombré Hair (Les Ombrés, 3 références, Préférence, L'Oréal Paris, par exemple). On coordonne l'éclaircissement avec sa « vraie » couleur en racine. La veille au soir, on s'offre un bain d'huile végétale pour nourrir les cheveux et éviter la texture paille. On applique le produit 45 minutes sur cheveux secs. On rince, on nourrit... et il n'y a plus qu'à admirer le résultat !


La coloration permanente :
Pour effectuer cette coloration, direction votre coiffeur fétiche. Le principe de la coloration permanente est simple : Le cheveu est recoloré par l'action de deux substances : de l'ammoniaque et de l'oxydant contenant de l'eau oxygénée. La phase d'éclaircissement a lieu grâce à l'ammoniaque qui dépigmente le cheveu. Un processus d'oxydation se produit en parallèle provoquant la coloration du cheveu... et c'est irréversible. La coloration permanente ne se dissout avec les shampoings, alors réfléchissez bien avant de franchir le cap !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience