• Beauté
  • Cheveux

Christophe Robin, le coiffeur haut en couleurs des stars

Article par Pauline CHANU , le 11/07/2012 à 14h09 , modifié le 11/07/2012 à 15h30 0 commentaire

Le blond de Catherine Deneuve, c'est Christophe Robin, le brun de Juliette Binoche, les recolorations de Linda Evangelista... c'est lui aussi. Retour sur l'itinéraire de ce surdoué de la couleur.

Grâce à son sens inné de la couleur, l'artiste du cheveu a su conquérir le monde de la mode, du mannequinat et même celui du cinéma
Pourtant, rien ne prédestinait Christophe Robin au monde du luxe, du glamour et des paillettes. Du salon de coiffure à Bar-sur-Aube de Dominique -la coiffeuse qui le révèle en tant que coloriste- à la suite de l'Hôtel Meurice où il a ouvert son atelier, Christophe Robin en a fait du chemin. A 14 ans il découvre sa vocation. A 17 ans, il monte à Paris et rejoint l'équipe de formation de Jean-Louis David pour qui il élabore de nouvelles techniques de coloration. C'est la révélation.

Bouleverser le monde de la beauté

A 19 ans à peine, le coiffeur en herbe débroussaille le monde de la coloration et impose sa philosophie. Pour lui, la couleur n'est plus l'apanage des cheveux grisonnants mais une mise en beauté et  un maquillage nécessaire des cheveux. Il bouleverse les codes de beauté : la couleur ne vient plus seulement couvrir le cheveu originel mais peut également le révéler. Le coiffeur, bien décidé à rendre à la couleur ses lettres de noblesse, ouvre son premier salon à 24 ans.

Du salon aux défilés

Persuadé que son avenir passe par la mode, Christophe coiffe les tops tenues de changer fréquemment de couleurs (Linda Evangelista, Sybil Buck, Nadia Auermann), assiste aux collections, et devient booker chez Elite. A travers ses muses mannequins, il crée des tendances. Les tops se l'arrachent. « Je venais de faire la couleur de Linda Evangelista et de Kristen McMenamy. Les deux tops se croisent et se rendent compte que je suis l'auteur de leurs couleurs respectives. De rage, Kristen se rase la tête devant toutes les rédactrices de mode, met ses cheveux dans une enveloppe et me les envoie », confie t-il au Madame Figaro.
Pourtant les stars sont bien obligées de se le partager car Christophe est très sollicité, y compris par l'univers du cinéma.

Des défilés au cinéma


 A l'origine du blond mythique de Deneuve, de la crinière enchanteresse de Monica Belucci, du brun magnétique d'Adjani... il conquiert également le monde du cinéma et entre dans le bal des actrices. Un de ses meilleurs souvenirs reste d'ailleurs le tournage du Patient anglais.

Du cinéma au Meurice


Estimant que la « couleur sans soin ne peut se concevoir », le surdoué crée une gamme de soins incontournables (La crème lavante au citron !) et devient expert pour la maison l'Oréal. Pour se rapprocher de ses VIP préférées qu'il appelle tour à tour « chérie » ou « cocotte », le coiffeur reçoit désormais comme « chez lui » ses clientes dans la suite 128-129 du Meurice, le célèbre Hôtel Parisien. Là, les Happy Few sont chouchoutées et magnifiées dans ce lieu de luxe, calme et volupté.

 

 

 

 

 

 

 


Soin Nuanceur de couleur Christophe Robin

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience