• Beauté
  • Cheveux

Cheveux : notre plan d'attaque pour lutter contre les pellicules

Article par Anne Thoumieux , le 01/01/2013 à 09h13 0 commentaire

Aïe ! Vous avez des pellicules ! Ces horribles petits dépôts blancs qui maculent les épaules ou entachent vos racines sont un véritable fléau... mais pas une fatalité ! Explications et solutions.

Pourquoi a-t-on des pellicules ?
Tout d'abord, il est normal que des cellules de peau de notre cuir chevelu se détachent, au même titre que celles de la peau du visage qui peut peler et qui, naturellement, fonctionne par renouvellement. Des cellules neuves sont fabriquées par en dessous et petit à petit, les cellules du dessus, meurent et se détachent.
Les pellicules apparaissent quand ce cycle naturel s'emballe et se dérègle, accélérant alors le renouvellement et faisant apparaître les cellules mortes en paquets. C'est avant tout un phénomène d'irritation : il peut donc être accompagné de démangeaisons. Mais à ce dérèglement, il y a deux causes bien distinctes, pour deux types de pellicules différentes qui ne se traitent pas de la même façon. Il est impératif de les distinguer pour pouvoir agir sur leurs causes, différentes, et ensuite les éliminer.

Pellicules grasses
Les pellicules dites grasses sont collantes et assez grosses, formant parfois des plaques sur le cuir chevelu et se détachant en masse. Elles sont d'abord déclenchées par un ralentissement du renouvellement des cellules. Au lieu de s'éliminer petit à petit, les cellules mortes s'éliminent trop lentement et s'accumulent à la surface du cuir chevelu. Ceci entraîne dans un second temps la prolifération d'une levure (un champignon) qui irrite le cuir chevelu et crée des démangeaisons. Les pellicules grasses apparaissent alors véritablement, en épaisseur. Formant un véritable terrain de prédilection pour les bactéries, elles peuvent dans un troisième temps empirer à causes de facteurs externes comme le port d'un bonnet ou un casque de moto, et mener à la chute du cheveu.

Pellicules sèches
De l'autre côté se trouvent les pellicules sèches. Elles sont provoquées par des facteurs uniquement externes comme l'utilisation de coiffants et lavants agressifs, par de l'eau trop calcaire, des brushings trop chauds ou une mauvaise hygiène de vie (stress, pollution, tabac). Le cuir chevelu s'assèche, s'irrite et devient sensible. Pour lutter, il accélère le renouvellement de ses cellules pour tenter de se débarrasser du facteur irritant à la surface et apparaissent alors les pellicules sèches : blanches, petite et volatiles, elles se déposent sur vos épaules en permanence et empirent si vous vous grattez ou si vous utilisez des produits inadaptés.

Que faire ?
Objectif : aider le cuir chevelu à reconstituer son film hydrolipidique, sa barrière protectrice naturelle, purifier le terrain et rééquilibrer le cuir chevelu pour qu'il reprennen une activité régulière.

- Privilégier les shampoings doux et/ou antiseptiques
- Utiliser des soins spécifiques à votre type de pellicules
- Faites des cures adaptées avec des produits de pharmacie
- Tenir le séchoir à bonne distance et sur un programme pas trop chaud
- Choisir les soins selon votre cuir chevelu (irrité, squameux) pas vos cheveux (secs, longs)
- Appliquer des soins et masques spécifique en prévention et entretien du traitement.
- Laver à l'eau tiède par massages doux
- Faire un gommage du cuir chevelu pendant le traitement pour l'aider à s'oxygéner

A ne pas faire
- Utilise des shampoings pour cheveux gras s'ils ne le sont pas, trop détergents
- Se gratter, surtout sans s'être lavé les mains
- Porter un bonnet en permanence ou un casque de moto
- Subir un chauffage trop puissant
- Emprunter les brosses et produits de quelqu'un d'autre
- Frotter le cuir chevelu à la serviette pour sécher les cheveux
- Frictionner avec une lotion à base d'alcool, désséchante
 
Produits coup de pouce ou coup de poing
- Gelée Exfoliante Melaleuca aux actifs kératoréducteurs et antimicrobiens, Rene Furterer, 25€
- Shampoing anti pelliculaire aux huiles essentielles cuir chevelu sensible à irrité, le Petit Marseillais, 3,10€
- Shampoing antipelliculaire à la pomme, Head&Shoulders, 4,40€
- Bain Traitant à la Propolis, un anti microbien et antiseptique naturel, Leonor Greyl, 30,50€
- Baume anti pellicules sèches et grasses à l'urée, anti démangeaisons, Xérial SVR, 7,50€
- Mousse traitante état récidivant, Kélual, Ducray, 12€
- Shampoings crème antipelliculaire, pour pellicules grasses ou sèches, Topicrem, 200ml, 8,90€ l'un
- Shampoing antipelliculaire normalisant, Dercos, Vichy,
- Shampoing-Cure Micro-Exfoliant, Kerium DS Antipelliculaire Intensif, La Roche Posay, 12€
- Shampoing antipelliculaire intensif pellicules persistantes, Nodé DS+ anti récidive, Bioderma, 9,90€
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience