Cheveux : comment réaliser des boucles serrées

Article par Virginie GONÇALVES , le 07/12/2011 à 14h42 , modifié le 08/01/2015 à 12h03 2 commentaires

Avoir des boucles pleines de ressort sans passer par la case permanente, c'est possible. Et ce n'est pas si compliqué lorsqu'on a la bonne technique. Nos pros vous dévoilent leurs astuces pour se faire une crinière de lionne. A nous les cheveux bouclés !

Pour de jolies boucles serrées, mieux vaut laisser le fer à friser au vestiaire et opter pour des papillotes. Si on en a sous la main, très bien, si non, pas la peine d'en acheter, il suffit de confectionner les siennes avec des Kleenex qu'on enroule sur eux-mêmes et qu'on placera ensuite dans la chevelure. Tout d'abord, avant de placer la papillote dans le cheveu, toujours laquer la mèche qu'on va travailler avant, sinon cela ne tiendra pas. On laque donc la mèche, puis on plie le Kleenex enroulé en deux pour avoir un des bouts arrondis. On place ensuite la papillote au niveau de la pointe de la mèche et on enroule son cheveu autour, jusqu'à la racine. On fixe ensuite la papillote en faisant passer la pointe du Kleenex dans la boucle de celui-ci. On recommence ensuite sur le reste de la chevelure, toujours par mèches : on laque, on place la papillote, on enroule, on fixe.

 

Pour des boucles vraiment serrées, on prend de petites mèches. Pour de plus grosses boucles, on prend plus de cheveux. Mais attention, pas trop non plus, sinon la papillote ne tiendra pas. On peut réaliser cette technique sur cheveux mouillés puis attendre que cela sèche pour défaire les papillotes. Mais on peut attendre longtemps. Le plus simple et le plus rapide est de travailler sur cheveux secs et de faire chauffer la mèche enroulée dans sa papillote avec un lisseur. On n'a ainsi pas besoin de temps de pose. Une fois que tous les cheveux ont été enroulés, on enserre en effet chaque mèche pendant 10 à 15 secondes entre les plaques du fer à lisser. On laisse ensuite refroidir puis on enlève toutes les papillotes en tirant simplement dessus. Nous voilà avec des boucles bien dessinées. Pour un résultat naturel, on défait ensuite un peu les boucles avec les doigts. Sinon, attention à l'effet caniche.

 

Cette technique est un peu longue et c'est aussi la plus compliquée. Mieux vaut d'ailleurs se faire aider d'une copine pour aller plus vite. Mais le bon côté est que le cheveu étant vraiment bouclé, la coiffure durera plus longtemps. Au fil des jours, les boucles seront de moins en mois serrées mais elles tiendront jusqu'au prochain shampooing. Et si vous avez les cheveux mousseux ou avec des frisottis, pas la peine de réaliser un brushing avant. La tension des papillotes et le passage du fer vont mater les chevelures rebelles.

 

Merci à André Delahaigue, Directeur Artistique Jean Marc Maniatis, et à Alexandre Protti, coiffeur Jean Marc Maniatis.

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience