Cheveux : comment faire un brushing ondulé à l'américaine

Article par Virginie GONÇALVES , le 07/12/2011 à 14h46 , modifié le 12/12/2011 à 15h50 1 commentaire

Sur les tapis rouges hollywoodiens, dans nos séries télé préférées, on ne voit que lui : un brushing lisse des racines à la mi-longeur et légèrement ondulé sur les pointes. Les techniques de pros du cheveu pour réussir son brushing à l'américaine.

Pour faire un brushing à l'américaine, on commence par un brushing, forcément. Mais cette fois, on laisse son lisseur au placard et on reprend sa bonne veille brosse et son sèche-cheveux pour un brushing classique, à l'ancienne. Cela permet de garder un peu de volume au niveau des racines. Ce brushing américain convient tout autant aux cheveux carrés, mi-longs ou longs. Il faut juste choisir la taille de sa brosse selon la longueur de ses cheveux, une brosse fine pour cheveux courts et une grosse brosse pour cheveux longs.

Une fois que le brushing est fait et que les cheveux sont lisses, deux options s'offrent à nous. On peut utiliser juste la brosse pour donner du mouvement vers l'extérieur à la chevelure, un peu à la façon d'un brushing années 70, mais modernisé. Pour un vrai brushing ondulé, on va plutôt utiliser son lisseur pour faire des vagues. Pour cela, on reprend la même technique que pour le wavy : on enroule une mèche autour d'une des plaques du lisseur, on tourne l'appareil et on le fait glisser le long des cheveux. Contrairement au wavy, on ne place pas son fer au niveau des racines mais on ne le fait glisser qu'à partir des mi-longueurs. Cela va apporter de légères ondulations aux pointes. On peut travailler ainsi sur toute la chevelure mais pour un résultat plus naturel, mieux vaut ne boucler que quelques mèches sur le dessus afin qu'elles se détachent du reste de la chevelure. On termine en laquant pour assurer une meilleure tenue, même si, comme il s'agit d'un coiffage léger, les ondulations disparaîtront dès le lendemain.

Merci à André Delahaigue, Directeur Artistique Jean Marc Maniatis, et à Alexandre Protti, coiffeur Jean Marc Maniatis.

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience