• Beauté
  • Cheveux

Changez de tête sur un coup de tête !

Article par Anne Thoumieux , le 28/09/2011 à 10h41 , modifié le 28/09/2011 à 10h45 0 commentaire

A la rentrée il est fréquent d'avoir envie de changement et notamment de changer de tête ! On passe alors par l'étape coupe et/ou couleur, mais attention, ne vous précipitez pas ! Lisez d'abord les conseils de Guillaume, coiffeur chez Massato au salon Tournon à Paris, pour ne pas faire n'importe quoi.

Les conseils pour changer de tête sans prendre de risque
L'idée est d'amorcer un changement non définitif, pour éviter de el regretter. Les idées de Guillaume :
- Les lissages brésiliens pas japonais, qui détendent et lissent mais sont moins radical que le japonais qui apporte de vraies baguettes à long terme
- Les balayages mise en relief, en crépage pour un résultat léger qui donnera l'idée de la couleur après le retour de soleil, sans être trop marqué
- Pour raccourcir, travailler un dégradé comme une étape intermédiaire avant un changement qui mettra longtemps repousser en cas de regret, pour passer du long au court, comme pour la frange.

Les questions à se poser avant de sauter le pas
- Bien se regarder dans le miroir chez soi, et étudier le port de tête et la forme du visage avec le coiffeur, en face mais aussi en pied, pour voir le rapport avec le reste du corps
- S'imaginer avec ses proches, au travail avec sa nouvelle tête pour anticiper les réactions.
- Vérifier que le style voulu s'accorde au votre : si c'est de style que vous voulez changer, est-ce vraiment sur les cheveux qu'il faut agir ?
- Pour la couleur, un changement total s'anticipe en essayant une perruque : on ne peut pas simuler autrement comment la couleur ira avec la carnation...

A ne pas faire
- Copier trait pour trait une tendance, une couleur ou une coupe vue dans un magazine
- Faire confiance à un coiffeur qui dit oui à tout : un bon coiffeur devant un changement de tête total est souvent amené à réorienter ou a dire non.
- tenter de faire soi même le saut dans le vide, que ce soit coupe ou couleur : après c'est très dur à rattraper, même pour passer d'un châtain à un noir, une couleur à la maison peut être une catastrophe ! Attention au nuancier qui n'est pas forcément fiable

Pour choisir sa coupe
- Bien choisir son coiffeur, aller dans un salon qui a bonne réputation, et pas dans une enseigne bas de gamme qui fait des coupes standardisées, à la chaîne. Un bon coiffeur doit avoir du temps à vous consacrer et il le prendra lors d'une discussion, surtout si cela concerne un changement de coupe. On doit pouvoir même prendre rdv pour seulement en parler.
- Se voir tel que l'on est : les choix sont souvent mauvais car on ne se voit pas comme on est (gros visage, menton pointu...). Il faut prendre l'avis de ses proches car on voit rarement sa propre morphologie, sa nuque etc...et que le coiffeur fasse en fonction de ces détails.
- Se rappeler qu'une coupe peut être fashion et ne pas vous aller : elle sera réussi sur quelqu'un parce cela lui va, pas parce que c'est à la mode.

Choisir sa couleur
- A moins d'avoir un style très looké et de l'assumer, l'idée d'une couleur est d'être comme naturelle, qu'elle ne se voit pas. Eviter donc des couleurs trop extrêmes si le look ne suite pas.
- Prendre en compte le teint de la peau : une carnation avec des rougeurs aura l'air malade avec un blond clair, comme une peau très clair ressortira avec une couleur foncée qui donnera alors une impression artificielle. Misez sur les nuances : miel, chocolat, cuivre etc...
- Penser aux conséquences d'une changement radical, à l'entretien, comme par exemple devoir refaire ses racines, à l'évolution de la couleur comme les mèches qui jaunissent quand on a décoloré du brun en blond...

Salons Massato
21, rue de Tournon, 75006 Paris 01 56 24 03 03
Printemps haussmann, 64 Bd Haussmann, 2ème étage de la Mode, 75009 Paris 01 42 82 41 41
5 rue Roberts Estienne, 75008 Paris, 01 56 59 01 01
http://www.massato.net

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience