• Beauté
  • Beauté de Stars

Les secrets beauté de Nathalie Péchalat, patineuse française

Article par Loreleï BOQUET-VAUTOR , le 27/11/2013 à 09h04 0 commentaire

Il y a quelques jours avait lieu le Trophée Bompard, compétition internationale de patinage où concourait le couple français Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat. Les scoops sont à suivre...

Du 15 au 17 novembre dernier,  avait lieu à Paris Bercy le prestigieux Trophée Bompard, compétition internationale de patinage artistique et de danse sur glace faisant partie du Grand Prix ISU.

 

A l'occasion du gala de fermeture, le dimanche 18 novembre, on a eu la chance de rencontrer le couple de patineurs français de danse sur glace Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat avant leur passage sur la glace. En présentant le dernier rogramme, Le Petit Prince et la Rose, ils ont ici obtenu la médaille de bronze. Une performance de bon augure pour les Jeux Olympiques 2014, où ils disputeront leur dernière mais non des moindres, compétition et pour lesquels ils présenteront le même programme. Pour quelques minutes sur la glace, les deux jeunes sportifs expliquent qu'ils ont travaillé pendant 6 mois, en amont pour tout mettre en place, avant même de répéter les mouvements. Un travail de longue haleine donc. 

 

De notre côté, on en a profité de cette belle rencontre pour soutirer à Nathalie ses meilleures astuces beauté, forme et bien-être elle qui, s'entraine avec son partenaire à Détroit aux Etats-Unis. Ce jour-là, elle porte une jolie manucure bicolore dans les tons pop rose bonbon et corail. Un vrai style girly. A ce sujet, elle nous explique d'ailleurs : « me faire les ongles tranquillement à la maison, changer de couleur de vernis régulièrement, c'est un détressant ». On craque également pour son maquillage soigné et son petit carré sage et bouclé, véritable tendance de la saison et qu'elle soigne avec des masques ultra-nourrissants pour réparer les dégâts du froid. Pas de doute, Nathalie Péchalat est une vraie beauty addict !

 

Lait hydratant protecteur Ictyane de DucrayCrème émoliente Ictyane de Ducray
 
Au quotidien, entre les entrainements, quelle est votre routine beauté ?
« Je m'hydrate beaucoup, en buvant beaucoup d'eau dans un premier temps et en hydratant ma peau intensément. Que ce soit pour le corps, les mains, le visage et les lèvres, j'ai choisis la gamme Ictyane de Ducray, qui est idéale pour protéger la peau du froid de la patinoire [la gamme Ictyane comprend : une crème visage légère et une version émoliente pour les peaux sensibles, un lait hydratant protecteur corps et une crème émoliente. Sorties dans la gamme ce mois-ci, on trouve un stick hydratant pour les lèvres ainsi qu'une crème pour les mains. De nouveaux produits viendront élargir la gamme début 2014]. Quand je vais à l'entrainement, je ne me maquille pas, ou alors en restant très simple : un peu de blush et de mascara et le tour est joué !
Pour mes cheveux, je n'ai pas grand-chose à faire, mais je prends le temps de les nourrir une fois par semaine avec le masque Nutricerat de Ducray. Pendant les compétitions, j'utilise un fer à lisser pour me préparer. Le reste du temps, je fais sans, histoire de ne pas trop les agresser. »

 

Masque Nutricerat de Ducray


 
Comment prenez-vous soin de vous ?
« Une fois par semaine, je me fais masser en profondeur par un professionnel. Cela me permet de rester en forme sur la glace et de limiter les risques de me blesser. »
 
Comment choisissez-vous vos tenues et maquillage de scène ?
« Nous choisissons  nos tenues de patinage en collaboration avec notre costumière, Marlène Weber, qui est  installée à Lyon. Elle sait marier les matières et les couleurs, et connait bien notre morphologie, ce qui nous permet d'aller vite à l'essentiel, une fois le thème choisis.
Pour le maquillage et la coiffure, j'ai appris les bases avec des professionnels pour parvenir à me débrouiller seule.  C'est nécessaire étant donné que nous sommes toujours en déplacement. Là encore, je personnalise en fonction du thème des programmes et de mes tenues»
 
Quelles sont vos astuces pour être toujours en forme ?
« Tous les 2 ou 3 jours, je prends un bain avec des sels de bain d'Epsom [ces sels sont obtenus à partir de minéraux naturels issus de gisements souterrains. Ce remède ancestral est idéal pour purifier le corps et soulager les muscles mis à rude épreuve, grâce à une riche composition en magnésium]. Ca me détend et surtout ça m'aide à récupérer. Quand j'ai une petite baisse de forme ou avant de monter en piste, j'ai une playlist qui fait du bien au moral. »
 
Combien de temps vous entrainez-vous chaque jour ?
« Cela dépend des périodes tout au long de l'année. L'été par exemple, pendant le montage des programmes, on peut rester jusqu'à 6h sur la glace. Mais lorsque les compétitions approchent, on réduit la durée des entrainements tout en augmentant leur intensité. En moyenne, ils durent alors 2h. »
 
En tant que sportive de haut niveau, faites-vous attention à votre ligne et avez-vous un régime alimentaire particulier ?
« Je ne surveille pas tout ce que je mange avec acharnement. Cependant, j'ai pris l'habitude de manger en petites quantités plusieurs fois dans la journée. Cela m'évite de me sentir lourde pendant les entrainements. Je consomme en priorité des fruits, des laitages, un peu de viande, de poisson ou d'œufs, mais peu de féculents en revanche. Je me suis aussi mise au petit déjeuner sans gluten. Lorsque je suis aux USA, je mange bio, car je me méfie de leurs produits industriels. »
 
Pratiquez-vous en complément de vos entrainements ?
« Oui beaucoup. Pendant la saison creuse, d'avril à juin, nous suivons toute sorte de cours de danse et en particulier du ballet classique. Sur toute l'année, nous faisons aussi beaucoup de préparation physique (de la musculation et des exercices de cardio en salle) et des séances de portés au sol. »
 
En dehors de votre spécialité, êtes-vous attirée par d'autres sports ?
« Tous les sports à risque (ski, moto, parachute...) nous sont évidemment interdits par la fédération. Quand j'ai du temps, j'aime me balader en vélo, le weekend, en prenant mon temps. Et lorsque je pars en vacances, je m'offre le plaisir de faire de la plongée sous-marine. »
 
Comment faites-vous pour gérer le stress des compétitions ?
« Le stress dépend beaucoup de la préparation en amont. C'est plus facile à gérer quand on se sent vraiment prêts. Malgré tout, dès qu'il y a un enjeu, il y a stress. Quand je patiente dans ma chambre avant une compétition, je lis, je prends des bains, je fais de la couture ou je discute avec mes amis sur internet.
Juste avant les passages sur la glace, lorsqu'il faut patienter, je fais le vide en respirant profondément tout en restant assise. J'aime bien écouter ABBA et leur tube Super Trouper notamment. Juste avant d'entrer en piste, Fabian et moi nous donnons la main et échangeons quelques phrases, pour nous mettre en confiance l'un et l'autre. »

 

Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat
La gamme Ictyane de Ducray est le partenaire officiel des patineurs artistiques Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience