• Beauté
  • Beauté de Stars

Jeux Olympiques : tresses et queues de cheval squattent les podiums

Article par , le 09/08/2012 à 17h30 , modifié le 09/08/2012 à 17h59 0 commentaire

Les Jeux Olympiques ne valent pas uniquement le détour pour les performances sportives mais également capillaires. Les championnes font face à un choix limité en coiffures mais sont pleine d'inventivité !

La coiffure, dans le cadre des Jeux Olympiques, a pour principale mission de ne pas gêner, de tenir en place. Les sportives de haut niveau ont-elles des astuces aérodynamiques pour mieux pénétrer l'eau ou l'air au moment clé ? Cela s'apparentrait à de la tricherie... Il s'agit donc d'allier pratique et, le plus souvent, seillant, ces dames n'opposant en aucun cas sport et glamour (cf leurs manucures particulièrement sophistiquées).

Tressés et colorés

Les coiffures, comme les manucures, peuvent être patriotiques. Ainsi, on a vu plusieurs françaises opter pour des tresses bleues,blanches et rouges  comme Isabelle Yacoubou sur le terrain de basket.

Si certaines disciplines comme la natation ne laissent pas beaucoup de place à l'inventivité coiffure, d'autres imposent un style à la fois strict et sexy. C'est le cas des sports de ballon ou la gymnastique avec des queues de cheval et chignons à gogo. Le spectacle capillaire est au rendez-vous avec des mouvements aériens sur toutes sorte de tignasses, cheveux bouclés ou lisses, colorés, crépus, ou encore des coupes courtes comme la chinoise Ye Shiwe, médaillée d'or au 400 mètres nage libre ou Céline Dumerc au basketball français.

Enfin, les queues de cheval hautes ont la cote, sutout bien tirées et coifées en tresse. Sally Pearson en athlétisme ou April Ross en volley (ci-dessus) en sont de dignes embassadrices, laissant virevolter la tresse bien droite lors de leurs plus belles actions. Le spectacle est bel et bien au rendez-vous...

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience