• Beauté
  • Beauté de Stars

Jennifer Lawrence : les régimes, très peu pour elle !

Article par , le 04/10/2013 à 16h45 , modifié le 04/10/2013 à 16h52 0 commentaire

L'actrice Jennifer Lawrence fera la couverture de l'édition de novembre du Harper's Bazaar britannique. Outre cette Une glamour, l'héroïne star du film "Hunger Games" se dévoilera également dans une longue interview, dont une partie a d'ores et déjà été publiée sur la toile. Régime, Oscar... Jennifer Lawrence se confie sans détour.

Jennifer Lawrence s'affiche en Une de l'édition de novembre du magazine Harper's Bazaar britannique. Sur cette couverte, l'actrice, plus glamour que jamais, prend la pose, menton en avant, les lèvres peintes dans une teinte prune velours, ultra-sexy. Une facette de la belle, qu'on avait déjà pu apercevoir dans les campagnes publicitaires pour Dior, dont elle était l'égérie. Jennifer Lawrence, future icône mode ? Elle n'y aurait pas cru. L'héroïne du film "Hunger Games" a en effet vécu quelques douloureux moments, étant plus jeune. Elle aurait notamment été victime de nombreuses réflexions du fait de son poids. C'est ce en tout cas ce qu'elle aurait confié au journal anglais, lors d'un long entretien, en partie dévoilé sur le site justjared. "J'étais jeune. C'était le genre de chose auxquelles les actrices doivent faire face. Quelqu'un m'a dit que j'étais grosse, que j'allais être virée si je ne perdais pas un certain nombre de kilos. Ils m'ont passé des photos de moi où j'étais presque nue, et ils m'ont dit de m'en servir comme motivation pour mon régime" a confié l'actrice au magazine. Aucune référence aux "ils". Impossible de savoir de qui il s'agit. Une chose est sûre en tout cas : Jennifer Lawrence n'a eu que faire de ces remarques et n'a pas cédé aux pressions, poursuivant son petit bonhomme de chemin. Mais les remontrances n'ont pas cessé, malgré les nombreux succès de l'actrice. Pire encore, ils ont continué à la lancer sur le sujet.

"Vu l'évolution de ma carrière, ils pensaient que ça ne me blesserait plus. Sous prétexte que j'ai eu un Oscar, je suis au-dessus de tout ça. ‘Ça te touche encore ?' Oui. J'étais une petite fille. Ça m'a blessé. Peu importe les récompenses." Jennifer Lawrence n'est donc pas restée insensible à ces différentes remontrances. Mais l'actrice a décidé de ne plus se laisser faire. "Je sais que ça ne se reproduira plus. Si quelqu'un me souffle le mot ‘régime', je lui dirai d'aller se faire foutre". Le message est clair.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience