• Beauté
  • Beauté de Stars

Charlotte Casiraghi : son chignon banane à l'exposition Cartier

Article par Audrey KAZADI , le 23/10/2012 à 10h00 , modifié le 23/10/2012 à 14h53 0 commentaire

À l'occasion de l'exposition " l'art de Cartier ", le 22 octobre dernier à Madrid, Charlotte Casiraghi a ébloui les invités en optant pour un look glamour totalement rétro. Avec son chignon banane sophistiqué, sa robe drapée et son collier en diamant, Charlotte Casiraghi s'est imposée avec grâce sur le tapis rouge.

Teint perlé, bouche rose pastel, sourcil épais, regard smoky eyes et chignon banane : Charlotte Casiraghi, avait des airs de Grace Kelly lors du gala organisé pour  l'exposition « l'art de Cartier » le 22 octobre dernier à Madrid. En optant pour une robe bustier drapée taupe, une pochette marron glacé et des escarpins argentés, l'égérie Gucci confirme son statut de pointure de la mode. C'est donc dans un look rétro que la fille de Caroline de Monaco a ouvert le bal. Avec son chignon banane sculptural élégamment roulé de l'extérieur vers l'intérieur Charlotte Casiraghi été juste glamour. À seulement 26 ans, Charlotte Casiraghi nous confirme qu'elle est bien une princesse moderne...


Copier le look de Charlotte Casiraghi ?
Grand classique de la coiffure, le chignon banane est idéal pour les occasions festives. Pour réaliser votre chignon, rassemblez vos cheveux en arrière comme si vous vouliez faire une queue-de-cheval. Ensuite, enroulez fermement la queue-de-cheval sur son axe, puis avec l'autre main, remontez-la vers le sommet de votre tête. Continuez à enrouler les cheveux jusqu'à obtenir une forme de banane. Utilisez des épingles à chignon invisibles pour fixer votre chignon au fur et à mesure. Puis enroulez les pointes de la queue-de-cheval en formant une espèce de spirale décorative à l'aide épingles à chignon. Enfin, en finition, appliquez de la laque pour prolonger la tenue de la coiffure. Style rétro chic assuré !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.

de Beauté
logAudience