• Amour
  • Sexe
Dossier :Toutes les questions taboues sur le vagin

C'est un sujet intime et délicat, qu'on aborde très rarement avec nos proches. On ne discute pas de son intimité comme on discuterait de la pluie ou du beau temps ! Voici les réponses aux questions que vous vous posez sans jamais oser demander...

Toutes les questions taboues sur le vagin
La fameuse question que se posent de nombreuses femmes sur leur sexualité : l'orgasme vaginal est-il un mythe ? En effet, il est prouvé depuis belle lurette qu'une très grande majorité d'entre nous est clitoridienne. "Est-ce ma faute, celle de mon partenaire, ou suis-je simplement anormale ? "

La première chose à savoir : l'orgasme vaginal, ça se travaille ! C'est le point culminant du plaisir féminin, on le compare au nirvana, mais beaucoup d'entre nous n'arrivent pas à l'atteindre, souvent par manque d'expérience. Frustration quand tu nous tiens... Frustration qui, d'ailleurs, encourage certaines femmes à simuler l'orgasme vaginal. Mais mimer le plaisir empêche de pointer le doigt sur le vrai problème et ne résout rien du tout...

L'orgasme clitoridien, c'est bien, mais vous voulez plus. Rassurez-vous, vous n'êtes pas une exception : seulement 30% des femmes prétendent avoir atteint des sommets de plaisir grâce à l'orgasme vaginal. Mais comment font-elles ?

Tout d'abord, apprenez à ne pas considérer un rapport sans orgasme vaginal comme une défaite. Ce dernier ne doit pas être le but ultime lorsque vous faites l'amour. Du plaisir, vous pouvez en avoir sans pour autant avoir un orgasme vaginal !

A force de trop l'attendre, vous le faites souvent fuir. Inutile, donc, de s'imposer une pression exagérée : s'il doit venir, il viendra ! Relaxez-vous, profitez des préliminaires et des sensations divines que vous procure votre homme, ne restez pas focalisée sur "le point final" de cette partie de jambes en l'air !

Vous soupçonnez votre partenaire d'être responsable de votre anorgasmie ? Ejaculateur précoce ou, au contraire, problèmes d'érection qui vous coupent en pleine action, pénétrations un peu brusques ou tout simplement manque d'expérience : la liste des raisons potentielles est longue ! N'hésitez pas à lui parler de vos doutes, mais attention, évitez de le vexer, son ego risque d'en prendre un coup ! Et si le problème vient en effet de lui, changez vos habitudes, insistez sur les préliminaires, guidez-le pendant la pénétration, etc.

Enfin, sachez que l'anorgasmie ne révèle que très rarement une anormalité physique. Si vous arrivez à jouir grâce à votre clitoris, alors l'orgasme vaginal est possible ! Soyez patiente et à l'écoute de votre corps, le nirvana n'est pas loin, il ne demande qu'à être visité !

Sommaire :
logAudience