Témoignages : "Les massages ont réveillé notre désir"

Article par Clémence ORCEL , le 17/08/2009 à 10h00 0 commentaire

Coralie et Isabelle affirment que les massages érotiques sont indispensables à leur épanouissement sexuel. Pour elles, les tester, c'est les adopter... sans modération !


Coralie, 26 ans, conseillère d'éducation

"Notre nuit de noce aurait pu être une cata, on était tous les deux épuisés, à deux doigts de nous écrouler. Je n'avais pas franchement envie que ma première nuit de femme mariée ressemble à ça. J'ai commencé à caresser Marco sans qu'il ne me demande rien, à lui enlever son costume pour le mettre à l'aise mais sans aucune idée derrière la tête. Quand il m'a dit que ça lui faisait du bien, je me suis mise à le masser, doucement puis plus fort, et je peux vous assurer que ça l'a bien réveillé ! Dix minutes après il me rendait la pareille et à peine cinq minutes plus tard, le massage a mal tourné... enfin très bien tourné pour moi ! Depuis, chaque fois qu'on a la flemme ou qu'on a du mal à démarrer, on se lance dans un petit massage coquin, et hop, on est repartis comme en 40 !"


Isabelle, 39 ans, esthéticienne

"A la base, je déteste qu'on me touche, qu'on me tâte, qu'on me papouille et j'aime encore moins masser mon mari. Je m'occupe des gens toute la journée, je n'ai pas envie de ça quand je rentre le soir. Mais quand Monsieur a envie d'un câlin et espère ne pas se faire envoyer bouler, il sait ce qu'il a à faire: me caresser les pieds, les malaxer, les pétrir. Ca me rend toute chose et après quelques minutes, il peut faire de moi tout ce qu'il veut... J'arrive pas à l'expliquer, c'est pas très glamour, des pieds, mais ça me fait toujours de l'effet. Depuis qu'il a trouvé cette "ruse", on fait tout le temps l'amour !"

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience