Témoignages : "Je me masturbe, et j'assume !"

Article par Clémence ORCEL , le 31/08/2009 à 09h00 2 commentaires

Pauline, Elizabeth et Diane n'ont pas honte de le dire : elles s'adonnent aux plaisirs solitaires, au gré de leurs envies. Elles se confient.


Pauline, 21 ans, étudiante
"Moi je milite pour la technique du pommeau de douche. C'est ultra simple : je mets le jet bien fort (au max) et je m'arrange pour trouver une position dans laquelle je suis confortable, dans ma baignoire. Je vise mon clitoris, parfois l'entrée de mon vagin. Petit à petit, je sens le plaisir monter, jusqu'à l'orgasme. Je jouis à tous les coups, parfois en deux minutes, parfois plus. Même en couple, je le fais en moyenne deux fois par semaine, j'adore ça ! Mon mec le sait, ça le fait plus rire qu'autre chose..."


Elizabeth, 42 ans, employée de banque

"Je suis divorcée et à part quelques aventures, depuis ma séparation, ma vie sexuelle n'a pas été franchement folle. Mais ça m'est égal, puisque je prends mon pied minimum trois fois par semaine, grâce à la masturbation ! Je suis une adepte de la manière classique : couchée sur le dos, une main sur mon clitoris, l'autre sur mon sein. J'excite mon petit bouton et mon téton en même temps, et au bout de quelques minutes, je jouis. Simple et efficace comme bonjour ! Pourquoi je devrais avoir honte ? C'est naturel, après tout !"


Diane, 40 ans, assistante vétérinaire

"Je fais partie de ces femmes qui se masturbent mais qui n'ont pas besoin de le crier haut et fort. Je pense cependant que l'aspect tabou de la masturbation devrait disparaître à notre époque, car même s'il s'agit d'un sujet intime, chacun devrait être autorisé à en parler s'il le souhaite. Les médias aident grandement à démocratiser cette pratique sexuelle, mais il reste encore du boulot ! Les mentalités évoluent lentement mais je croise les doigts pour que bientôt, on considère vraiment la masturbation comme un acte naturel. "

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience