Sexe, tout ce que vous n'avez jamais osé : la littérature érotique

Article par Caroline Rabourdin , le 28/06/2010 à 17h52 , modifié le 17/01/2012 à 16h10 0 commentaire

La littérature érotique, très peu pour vous ? Détrompez-vous. Sans le penser, vous en avez sûrement déjà lu quelques lignes. Il n'y a donc plus qu'à continuer...

La littérature érotique s'est largement démocratisée depuis quelques années. Dans les magazines féminins, il n'est pas rare de lire un feuilleton ou les récits plutôt olé-olé d'une femme comme vous et moi. Idem dans la littérature généraliste. Même dans les ouvrages à priori anodins se cachent des scènes suggestives décrites de façon plus ou moins crues. Et parfois même dès les dix premières pages !

Pourquoi vous n'osez pas ?

Il existe deux types de littérature érotique : la première est dite sentimentale. Elle inclut des scènes de séduction et évoque l'acte sexuel par des sous-entendus. Elle est davantage dans le registre de la romance. La seconde catégorie concerne les ouvrages érotiques. Ils se revendiquent comme tel et n'hésitent pas à aller dans le détail.

Cet été, au bord de la piscine ou sur la plage, pourquoi ne pas feuilleter un roman sentimental ? Bien écrit, ce type d'ouvrages peut véritablement titiller votre imagination et vos sens. Il n'y a plus qu'à profiter du deuxième effet de la lecture sur votre libido, et à vous jeter sur Jules de retour dans votre chambre. Il ne comprendra pas d'où vient cette excitation soudaine et vous, vous garderez votre petit jardin secret.

Même si cette littérature reste un peu taboue et semble être réservée aux adolescentes fleur bleue, beaucoup de jeunes femmes lisent ces ouvrages qui les sortent du quotidien et leur apportent une part de rêve. Profitez donc des vacances pour tenter cette expérience inédite. Et puis, rassurez-vous, un ouvrage est vite caché dans un sac et en vacances, personne ne vous connaît. Alors lâchez-vous !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience