Sex toys écolos : la prise de conscience

Article par Margaux S. , le 19/10/2009 à 11h43 , modifié le 19/10/2010 à 11h08 1 commentaire

Le plaisir c'est bien, le plaisir sans danger c'est mieux. Il y a quelques années, les phtalates -dérivés de produits pétroliers- qui composent de nombreux sextoys, ont été montrés du doigt. L'occasion de mettre au ban de nombreuses substances chimiques toxiques.

Les phtalates, ce sont des dérivés de produits pétroliers utilisés pour assouplir et adoucir le plastique et plus particulièrement le PVC. Autant dire que ces composants se retrouvent presque logiquement dans les godemichets et autres objets érotiques.

Mais si la législation a tranché en ce qui concerne les jouets pour enfants, pour lesquels ces phtalates étaient aussi utilisés, les sex toys n'ont pas eu le droit au même traitement. Or l'usage de ces jouets pour adultes est aussi dangereux, les muqueuses étant des zones elles aussi très fragiles.


Les vrais risques


Ces composants chimiques sont dangereux pour la santé en particulier pour le système de reproduction masculin. Différentes études scientifiques danoises ont été menées prouvant sa toxicité. Greenpeace s'est alors mobilisé et a demandé à l'Union européenne de bannir l'usage de substances toxiques dans les sex toys, soulignant qu'ils étaient susceptibles de "déranger le système hormonal humain, diminuer la fertilité et attaquer le foie et les reins".

Ainsi, le 1er juin, la loi dite "REACH" (enRegistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques) est entrée vigueur.

Depuis cette prise de conscience scientifique et législative a donc suscité l'apparition de ces nouveaux jouets pour adultes écolos qui permettent une sexualité épanouie, sans prise de tête !

 

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience