Sex toys : casse-routine ou tue-l'amour ?

Article par Marie-Lucie VANLERBERGHE , le 02/02/2007 à 14h24 , modifié le 11/09/2009 à 16h16 5 commentaires

Envie de fantaisie, de nouvelles expériences ? Crainte d'être concurrencé ou de vexer le partenaire ? Les sex toys, s'ils ne font pas l'unanimité, intriguent. Témoignages.

Mon premier vibro à 45 ans
" Ma fille de 22 ans est ultra fan de séries américaines comme Friends, Sex and the City... Nous respectons nos jardins intimes respectifs, mais sommes toutes les deux assez libres dans notre sexualité. Pour mon anniversaire, elle m'a offert un vibromasseur qu'elle m'a remis en toute discrétion. Sur le coup, j'ai été très surprise, et puis on a éclaté de rire toutes les deux. Je suis divorcée, mais j'ai eu une vie bien remplie... J'utilise mon jouet intime quelquefois, pour ne pas laisser ma sensualité s'endormir complètement... A 45 ans, je me dis que j'aurais été un peu bête de passer à côté de cette expérience moderne ! "
Françoise, 45 ans

Inutile !
" Je n'ai jamais utilisé de sex toys et je n'en vois pas trop l'utilité à part se payer une bonne tranche de rigolade. Franchement, pour désinhiber, explorer, caresser, masturber, il y a un instrument facile d'utilisation et gratuit : ça s'appelle une main ! " Valérie, 31 ans

Vexant pour mon homme
" J'en ai un dans mes toilettes. Enfin, en carte postale pour être précise. Mais au-delà du côté provoc', je n'imagine pas une seconde proposer à mon homme d'introduire cet élément nouveau dans notre vie sexuelle. Il me semble que ce serait un peu vexant pour lui, ce serait un peu comme s'il me proposait de mettre une poupée gonflable dans notre lit. Ensuite, je manque sans doute d'imagination mais j'ai du mal à imaginer que cela puisse être vraiment agréable. Pour moi il y a un côté un peu agressif, façon torture. J'ai sans doute été traumatisée par une scène fameuse de l'Empire des sens. En revanche, j'aimerais beaucoup savoir quel est le profil des femmes et des hommes qui achètent les fameux godemichés du catalogue de La Redoute. " Gabrielle, 35 ans


C'est lui qui me l'a proposé 
" Un jour, il y a déjà une dizaine d'années, il est revenu tout content à la maison en me disant qu'il avait un cadeau pour moi, j'étais ravie. Moins quand j'ai découvert de quoi il s'agissait : un godemiché. Il voulait absolument que je l'essaie devant lui. Sur le moment ça m'a paniquée, j'ai pensé qu'en fait je fréquentais un pervers, d'ailleurs je le lui ai dit. Puis, environ une dizaine de jours plus tard alors que nous faisions l'amour et que nous étions bien excités, il est allé le chercher. Je l'ai utilisé pour lui faire plaisir. En fait j'y ai pris un plaisir fou, depuis on recommence régulièrement. " Christine, 46 ans

J'aimerais mais je n'ose pas
" J'ai récemment acheté un godmiché, mais je n'ose pas le montrer à ma femme... On en avait parlé tous les deux lors d'un de nos ébats, mais je me demande si de son côté c'était sérieux. L'idée me plaît bien, mais j'ai peur que ça la rebute ! Du coup je reste comme un idiot avec ce joujou planqué. " Romain, 32 ans

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience