• Amour
  • Sexe

Se revoir après la première nuit : mode d'emploi

Article par Saliha Hadj-Djilani , le 08/03/2010 à 16h43 , modifié le 10/03/2010 à 15h15 1 commentaire

Vous avez couché avec un garçon que vous connaissiez à peine et vous avez très envie de le revoir... Comment s'y prendre ? On vous aide !

"On s'appelle" !
 
C'est ce qu'il vous a dit avant de filer au petit matin... Oui, mais ça veut dire quoi "on" ? Lui ? Vous ?
Un véritable instrument de torture psychologique ce "on s'appelle" !  Cette phrase trop ambiguë vous laisse toujours dans l'incertitude totale sur ce qu'il faut faire "après"...

Vous avez d'abord cherché à vous rassurer en vous disant qu'il appellerait forcément le premier. Evidemment, il va prendre les choses en main. C'est lui, le garçon après tout...
Mais 24h, 36h, 48h se sont écoulées depuis votre nuit hot et RIEN. Pas un appel, pas un sms, pas un message sur Facebook. Même pas un petit "poke". Non, rien. Silence radio.
 
Commencez par vous dire que ce n'est pas plus mal qu'il n'ait pas donné de nouvelles rapidement. En règle générale, mieux vaut laisser passer quelques jours avant de revoir le garçon d'une première nuit. Le temps permet de redescendre sur terre et de ne plus être aveuglée par l'euphorie du premier rendez-vous.
 
Mais attention ! Si au bout d'une semaine, vous n'avez toujours pas de nouvelles, inquiétez-vous et réagissez ! Est-il vraiment célibataire ? Est-il sérieux, ou timide ?

Vous avez peur qu'il vous prenne pour un pot de colle ou qu'il vous range dans la catégorie de "la fille fleur bleue qui s'attache trop vite" ? 
Eh bien, peu importe ! Appelez-le quand même. Le suspense, ça va cinq minutes... surtout celui-là, il n'est franchement pas très exaltant ! A moins d'être maso.

S'il décroche, restez sereine. Demandez-lui très gentiment comment il va et ne lui faites pas de reproches sur son silence surtout (il pourrait se braquer). S'il veut vous revoir, ça se présentera naturellement dans la conversation. Si c'est un timide maladif ou un mou, proposez-lui d'aller boire un verre, voir une expo, faire une petite balade à la fête foraine... Bref, trouvez un petit prétexte agréable et s'il dit oui, bingo !
 
S'il est tiède, expéditif, dit qu'il vous rappelle plus tard (sans le faire), vous fait le coup du tunnel (parce qu'il ne vous entend pas sur son portable), laissez tomber. Il n'est pas très intéressé à l'idée de vous revoir et vous risquez de batailler dans le vide pour rien... Passez-votre chemin.
 
Autre cas de figure: vous tombez tout le temps sur son répondeur et il ne rappelle jamais, malgré vos messages.
Comme il est fort peu probable qu'il soit mort ou parti se ressourcer dans un ashram en Inde, il va falloir vous rendre à l'évidence: il ne veut pas vous revoir mais n'a pas le courage de vous le dire. Zappez-le !  Vous avez assez perdu de temps comme ça.
 
Si cependant vous avez décroché un deuxième rendez-vous, lisez la suite....
 
Comment procéder en pratique ?
 
Pour votre deuxième rencart, ne jouez pas les vamps !  Lors de votre première nuit, tout était permis : il s'agissait de le rendre fou de vous. Maintenant que c'est fait (a priori) inutile d'en faire des tonnes.

Cette nouvelle rencontre doit permettre à votre Jules potentiel de mieux vous connaître. Habillez-vous donc comme d'habitude mais accentuez votre côté sexy. Mettez un joli décolleté ou parez vos lèvres d'un rouge sublime de femme fatale. Et stop. Point trop n'en faut. Il devrait rester sous le charme
 
Côté discussion, soyez vous-même. Ne mentez pas sur votre boulot ou vos passions pour aller dans son sens ou l'impressionner. Il s'apercevrait tôt ou tard de la supercherie. Et puis, ce serait tellement dommage de commencer votre relation sur des bases fausses... A quoi bon ?  S'il ne vous aime pas comme vous êtes, qu'il parte !  Sans rancune. Personne n'est à l'abri d'une erreur de casting, après tout.  
 
Si c'est LE bon, vous le saurez assez vite et lui aussi... Tout sera simple et évident entre vous. Et pour les prochains rendez-vous, ne vous inquiétez pas : il y en aura plein d'autres !
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience