• Amour
  • Sexe

Pour ou contre le quick sex ? Elles nous racontent

Article par Marie HUET , le 23/03/2011 à 15h55 , modifié le 07/01/2015 à 17h54 1 commentaire

Le quick sex, le fait de faire l'amour vite fait (mal fait ?), peut être très excitant... Comme désastreux. Julie, Nadine et Nathalie témoignent.

Julie, 29 ans.


Honnêtement, je ne suis pas pour le « quick sex ». J'ai perdu plusieurs petits copains à cause de ça. A chaque fois, petit à petit, notre relation s'est détériorée parce que nos relations sexuelles devenaient bâclées. A force de se contenter de « quick », on est devenu incapables de faire l'amour en prenant notre temps. Même lorsque nous en avions l'intention. Je pense que lorsque l'on est en couple le risque est déjà grand de tomber dans une routine sexuelle et s'envoyer en l'air en cinq minutes top chrono avec son mec, c'est, pour moi, un moyen sûr de prendre une mauvaise habitude qui ne fait que précipiter la fin. En ce qui me concerne, au bout d'un an avec mon mec, nous ne nous contentions plus que de « quick sex » tellement nous étions habitués à nos corps. On allait à l'efficace, ce qui veut principalement dire son éjaculation, et lui ne se prenait plus la tête à chercher à me donner du plaisir. Nous avions perdu toute imagination.


Nadine, 41 ans.


Je suis divorcée depuis 5 ans et je suis avec mon ami depuis 2 ans maintenant. Je n'ai jamais été très extravagante dans mes relations sexuelles. Au début, avec mon ami, nous avions des rapports traditionnels, avec de longs préliminaires et à raison de deux ou trois fois par semaine. Le temps de nous découvrir et de nous apprivoiser. Puis un jour, je ne sais pas ce qui s'est passé, ça ne m'était jamais arrivé, mais on est entré dans un jeu de séduction torride à un moment improbable- je faisais la cuisine ! Sur le plan de travail il m'a soulevée comme si je n'étais pas plus lourde qu'une plume et j'en rougis encore mais j'ai eu la sensation de me « faire prendre » comme jamais. Ca n'a duré que quelques minutes mais quelles minutes ! Jamais je n'avais autant ressenti de désir pour mon homme et jamais je ne m'étais sentie autant désirée. C'était très intense parce que c'était complètement imprévu et sincère.
Ca nous arrive assez peu souvent mais régulièrement quand même on se fait un petit plaisir rapide et chaque fois reste mémorable. Ca ravive et entretient notre désir l'un pour l'autre !

 

Nathalie, 32 ans.

Quand on est bien avec son mec, qu'on se connaît sexuellement, un petit « quicky » c'est excellent. Il n'y a rien de tel pour pimenter le couple et c'est très excitant.
Avec Jérôme, de temps en temps, on fait l'amour en extérieur, dans des lieux publics. J'avoue que ça nous a permis de nouer une complicité et de renforcer notre amour. On joue à nous séduire constamment et il arrive que nous ne puissions résister à l'envie de faire l'amour, quelque soit l'endroit ou l'on se trouve : chez des amis, dans un jardin public, sous une porte cochère, dans une cage d'escalier... Je m'imagine parfois être en train de faire l'amour avec un inconnu, ou que quelqu'un nous observe et c'est vraiment très excitant, j'ai parfois aussi l'impression d'être infidèle alors que non, et ça aussi c'est excitant. Je trouve que ça stimule énormément l'imagination et moi ça décuple mon plaisir ! Alors voilà, pendant quelques minutes ces petits endroits improvisés se transforment en petit nids d'amour ! Vive le « quick sex » !

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



d'Amours
logAudience